AG des adhérents FO Carrefour sièges

Le lundi 15 avril 2019, les délégués FO des sièges Carrefour (CMI, Interdis, CSI, Supply, CAF, etc.) ont participé à l’Assemblée générale de leur syndicat.

Cette assemblée a été marquée par l’absorption des adhérents de Carrefour Proximité France, syndicat récemment dissous compte tenu des effets du plan Bompard, accueillis dans la structure syndicale.

Dans la lignée des nombreux développements initiés par FO sur les sièges des différents groupes de la grande distribution, le syndicat FO Carrefour sièges accroit chaque jour un peu plus son audience, notamment via sa communication et ses permanences.

En présence de Carole Desiano, Secrétaire fédérale en charge de la grande distribution, et de Laurent Rescanières, Secrétaire fédéral en charge du réseau Cadres, les délégués ont principalement abordé les élections CSE à venir en fin d’année 2019.

Les élus FO ont tenu à adresser un message aux salariés :

« Depuis plus de 15 ans, la suprématie actionnariale s’est imposée comme un dogme intangible favorisant le court termisme du marché aux dépens des stratégies industrielles et commerciales de long terme.

Face à cette situation, il est nécessaire que les salariés agissent pour défendre au mieux leur outil de travail, tout en maintenant au mieux les protections collectives et spécifiques des accords d’entreprise.

Face aux mutations, aux transformations sociales et sociétales, il est urgent et nécessaire de renforcer l’adhésion à FO, syndicat libre et indépendant, syndicat agissant pour le Bien collectif sachant revendiquer, résister et affirmer sa spécificité, car un lion qui copie un lion est un singe comme l’écrivait Victor Hugo.

Nous devons agir avec notre méthode, notre sensibilité, notre volonté pour parvenir à renforcer au sein de Carrefour notre syndicat FO Sièges.

Cette année 2019-2020 sera la période de renouvellement des IRP. Il est important que chacun s’engage fortement dans cette mission. Pourquoi ?

– Parce que nous portons les attentes des salariés

– Parce que nous répondons présents depuis plus de 4 ans aux sollicitations des salariés

– Parce que nous sommes impliqués au sein des Œuvres Sociales

Alors oui, nous demandons et demanderons aux salariés de voter pour nos listes parce que nous voulons continuer à servir et à représenter les salariés.

Une élection, c’est un combat, une lutte car chaque voix compte pour réussir ensemble au cœur de la transformation. »

PARTAGER
Share Button