Agir au cœur du changement : les laitiers FO s’imprègnent du slogan de la FGTA-FO

Au fil des ans, la conférence professionnelle laitière FO est devenue le principal rassemblement syndical du secteur de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire de la FGTA-FO. A Fréjus, du 18 au 20 septembre 2018, une centaine de délégués FO, représentants tous les groupes coopératifs et industriels laitiers français, y participaient. 

 

La réunion a notamment été marquée par le passage de témoin entre Jean-Jaques Cazaumayou ex-secrétaire fédéral et Laurent Rescanières nouvellement élu lors du Congrès de Saint-Malo. « Avec des fortunes diverses, mais fort de belles rencontres et de beaux challenges à relever, durant 13 ans, j’ai assumé à la Fédération, entre autres, la responsabilité du secteur lait. Avec vous tous, je crois avoir contribué au développement de l’organisation dans cette branche, tant en ce qui concerne le nombre de militants aguerris – beaucoup assument aujourd’hui des responsabilités fédérales -, qu’au niveau de notre représentativité. Elle a progressé de 4%. Certes, les temps changent. Ils changeront encore ! Je suis sûr qu’avec Laurent, vous continuerez à marquer de votre empreinte l’histoire de la FGTA-FO », a notamment déclaré Jean-Jacques en dressant, pour la dernière fois avant de jouir de la retraite bien méritée, le bilan de son activité syndicale.

Chaleureusement applaudi, avant de quitter la tribune, des trémolos dans la voix, Jean-Jacques a délivré son ultime message de persévérance et de sagesse : « Il faut prendre le temps comme il vient, les Hommes comme ils sont, l’argent pour ce qu’il vaut ».

 

Marquer l’histoire de la FGTA-FO

 

Laurent Rescanières, s’est dit honoré et fier de succéder à son ami Jean-Jacques Cazaumayou. L’histoire retiendra qu’ils sont adhérents au même syndicat FO Danone Toulouse. Le nouveau secrétaire fédéral n’entend pas déroger à la tenue de la conférence annuelle laitière. Il souhaite naturellement développer les thèmes de réflexion et la faire évoluer en prenant en compte les souhaits judicieux exprimés par les délégués présents.

Chargé par ailleurs du développement et de la syndicalisation à la FGTA-FO, Laurent Rescanières a exposé, en exclusivité, son plan d’action pour inciter les adhésions. « Je connais la difficulté à recruter des adhérents. La responsabilité ne m’effraie pas. Ma mission ne se limite pas au secteur lait. L’enjeu est national et je dirai même : vital ! Tous les délégués syndicaux centraux, les coordinateurs, chargés de missions vont être responsabilisés.  Nous ne devrons pas nous contenter de nos seules entreprises mais regarder aussi celles qui nous entourent au-delà de nos secteurs. La FGTA-FO va offrir des moyens modernes en matière d’offre de services. Nous devons les promotionner et nous en servir pour convaincre et agir. Nous aurons donc le devoir de réussir ensemble. Les élections aux Chambres d’Agricultures sont le premier objectif ». Le nouveau secrétaire fédéral a donné le ton.

Il a été conforté par les interventions de Christian Crétier, secrétaire général adjoint de la FGTA-FO et Séverine Vasque, chargée du développement et de la syndicalisation des cadres au forfait. Les délégués ont également entendu l’exposé du représentant de Malakoff Médéric sur la santé des élus.

Au soir de cette belle assemblée, où il essuyait les plâtres, Laurent Rescanières, ne cachait pas sa satisfaction : « j’y vois la promesse de vraies volontés de bien faire ensemble !» se réjouissait-il.

Daniel Lesage

Cet article sera à retrouver dans son intégralité dans le FGTA-FO Magazine Agriculture Agroalimentaire n°10.

Pour avoir accès à l’ensemble des magazines, adhérez à FO ou créez votre compte sur le site si vous êtes déjà adhérent.

PARTAGER
Share Button