Assemblée générale et formation des délégués FO Intermarché

Les 30 novembre et 1er décembre 2016, une trentaine de délégués FO du groupe Intermarché se sont réunis à la Fédération dans le cadre d’une formation sur les impacts de la loi Travail organisée par l’INACS.

Ca a été l’occasion de mesurer dans un premier temps les impacts sur nos différents syndicats des changements issus des lois Macron et Rebsamen en pointant du doigt les difficultés que celles-ci ont généré sur le travail de nos délégués et élus des sociétés (logistiques, usines de production et fonctions supports) du groupe ITM qui est en pleine réorganisation. Puis, en s’appuyant, sur la formation dispensée par l’INACS, les délégués se sont « projetés » au regard de la loi El Khomri sur les difficultés de développement de nos syndicats dans ce contexte cumulatif de nouveaux textes et d’un futur code du travail épuré.

Il en est ressorti, que le militantisme de terrain doit s’accentuer pour s’étoffer et grandir, car demain, en 2017, les propositions qui seront faites par les directions aux organisations syndicales, seront de réduire encore et encore les droits et avantages des salariés mais aussi des milliers d’emplois par voix de conséquence. Tout cela se fera bien entendu au nom de la concurrence entre enseignes et par des chantages via une soi-disante « démocratie sociale » du Medef/CFDT. La mise en place d’un « dumping » social entre et dans chaque enseigne sera un objectif pour chaque Direction. Nous verrons se généraliser la mise en place de cette pratique dans ce contexte de « guerre des prix » (La politique du moins disant ou plutôt du moins donnant).

En conclusion, Il est donc primordial pour les délégués FO-FGTA d’ITM que se renforce le fédéralisme dans notre secteur d’activité afin de ne pas laisser déroger aux minima conventionnel qui générerait une spirale rétrograde et bien entendu négative pour l’ensemble des salariés de notre branche. Cela ne pourra se faire que par une solidarité plus intense entre tous les syndicats de la FGTA et une meilleure communication sur les intentions qu’auront les directions d’enseignes respectives de proposer des accords au rabais.

Je remercie le Secrétaire général Dejan Terglav, notre fédérale Carole Desiano, et Nabil Azzouz, responsable de l’INACS, pour leurs interventions.

Richard Mouclier, Délégué syndical central

PARTAGER
Share Button