Auchan : le droit d’alerte économique déclenché

Suite à l’annonce du 30 avril de la cession de 21 sites et suite à une première demande des élus FO lors du CCE du 26 mars, les membres du CCE Auchan réuni en réunion extraordinaire ce 15 mai ont décidé à l’unanimité de mettre en œuvre la procédure du droit d’alerte économique prévu par le code du travail.

 

Extrait de la déclaration des élus FO au CCE :

…« Nous exigeons des réponses précises à toutes nos questions, et notamment celles restées en suspens concernant l’identification des différents foyers de perte, d’après vos dires une centaine de sites. Combien d’entre eux seront-ils en vente, en fermeture, en franchise ou location gérance ?

Il en va de même pour l’avenir du non-alimentaire, l’arrivée des corners, et autres incertitudes des caisses et des SAV dont la presse se fait l’écho semaine après semaine. »…

Devant les nombreuses questions restées sans réponses et devant les possibles conséquences sociales pour les salariés et sachant que le groupe a bénéficié d’aides importantes de l’Etat, notamment dans le cadre du CICE : La demande d’expertise économique s’impose et prend tous sont sens !

 

Quelques chiffres, entre 2013 et 2018, le groupe Auchan

  • a réalisé un cumul de 2 706 Millions d’€uros de bénéfice net (y compris en retirant la perte de 2018 pour 946 Millions d’€uros)
  • a versé à ses actionnaires 1 997 Millions d’€uros de dividendes ; ce qui représente près de 74% des résultats remontant vers la famille

a obtenu un cumul de 522 Millions d’€uros au titre du CICE ; ce qui représente plus de 26% des dividendes distribué ! Plus d’un euro sur 4 de dividende distribué vient d’une aide de l’Etat.

Communique de Presse Auchan Suite droit d-alerte economique CCE

PARTAGER
Share Button