Augmenter les salaires, c’est possible !

Dans un secteur placé dans une conjoncture délicate :

  • impact de la réforme sucrière qui a transféré la marge perçue sur la pulpe vers les sucreries ;
  • baisse des surfaces ensemencées en luzerne ;
  • une augmentation des coûts de l’énergie ;
  • les difficultés économiques des éleveurs, acheteurs de luzerne déshydratée ;

la dernière réunion de la commission mixte régionale des coopératives de déshydratation de luzerne de la Champagne Ardenne a permis de trouver un accord et de revaloriser l’ensemble de la grille des salaires de 1% en conservant une entrée de grille supérieure au SMIC. Une très bonne nouvelle pour les salariés de la branche.

La délégation employeur, rejoignant les demandes de FO, a confirmé sa volonté de transformer la convention régionale des déshydrateurs en convention nationale et de nourrir un dialogue social constructif.

Bruno Leroy, Secrétaire fédéral

PARTAGER
Share Button