Bangladesh : défense des droits syndicaux

solidarité BangladeshAu moins 26 Bangladais ont été emprisonnés à cause de leurs activités syndicales, et j’encourage fortement les affiliés à travers le monde à se mobiliser et à agir au plus vite pour demander leur libération.

La plupart des travailleurs et des syndicalistes ont été emprisonnés pour avoir participé à une grève fin 2016. Le gouvernement du Bangladesh utilise cette grève pour attaquer massivement les droits des travailleurs, en arrêtant d’autres syndicalistes non impliqués dans la grève. Beaucoup de syndicalistes sont partis se cacher par peur d’être arrêtés et les bureaux des syndicats ont été fermés.

Nous devons nous battre pour défendre ces travailleurs emprisonnés et pour les droits syndicaux fondamentaux au Bangladesh. UNI coordonne une campagne avec IndustriALL et CSI pour exiger leur libération immédiate et mettre fin à la répression envers les syndicats.

Il y a plusieurs façon d’y participer :

  1. Mener une action à l’ambassade du Bangladesh ou au consulat de votre pays. Assurez-vous d’envoyer des photos et des vidéos de cette action à communications@uniglobalunion.org. Dans certaines villes, des efforts sont déjà en cours pour organiser des visites des ambassades. Si vous êtes intéressés à participer ou à organiser une visite dans votre ville, veuillez-contacter alee@industriall-union.org, qui peut vous aider à vous mettre en relation avec d’autres syndicats intéressés dans ce domaine.
  2. Vous pouvez soit délivrer la lettre de protestation ci-jointe à l’ambassade du Bangladesh ou l’envoyer directement au gouvernement (en anglais seulement). Mettez l’en-tête de votre organisation, insérez letter to Bangladesh govt UNI GLOBAL UNIONletter to own government uni global union dans la première phrase, ajoutez une signature et envoyer là à l’adresse émail mentionnée au haut de la lettre.
  3. Envoyez la lettre ci-jointe à votre gouvernement leur demandant d’exiger du gouvernement du Bangladesh, la libération des syndicalistes emprisonnés et de respecter les droits des travailleurs. (La version française et espagnol  de cette lettre vous sera envoyée mardi)
  4. Prenez des photos avec le signe de solidarité ci-joint et postez les en ligne avec le hashtag #EveryDayCounts (Chaque jour compte) et envoyez les a communications@uniglobalunion.org.
  5. Nous avons aussi lancé une campagne avec LabourStart sur https://www.labourstartcampaigns.net/show_campaign.cgi?c=3310.

Martine Saint-Cricq – Secrétaire fédérale FGTA-FO

letter to own government uni global union

letter to Bangladesh govt UNI GLOBAL UNION

Télécharger l’affiche FGTA-FO / Uni Global UnionAffiche FGTA-FO Bangladesh

PARTAGER
Share Button