Carrefour, mobilisation payante !

Malgrè des conditions climatiques difficiles, près de 2000 salariés de toutes les unités de Carrefour (hypermarchés, supermarchés, logistique, sièges, proximité, etc.) se sont rassemblés à Massy devant le siège de Carrefour pour afficher leur détermination face aux mesures socialement néfastes du plan Carrefour 2022 initié par M. Bompard.

Dans une ambiance festive et revendicative, et avec le soutien de salariés belges, tous ont exprimé leur mécontentement et leur inquiétude.

Portée par cet élan solidaire, une délégation FO a été reçue par la Direction pour donner ses revendications.

Si les négociations s’annoncent encore longues, des engagements ont été pris par la Direction grâce à la mobilisation du 1er mars et des semaines précédentes dans les magasins :
> 100% de reclassement en interne ou externe pour les salariés qui le souhaitent
> Une augmentation de la durée du congé de reclassement et des moyens de formation
> Permettre par des mesures d’âge, aux salariés du groupe qui le souhaitent, de bénéficier d’une retraite anticipée
> Créer une veille sur la charge de travail et sur les dispositifs d’accompagnement à l’adaptation des nouvelles organisations

Par ailleurs, FO a tenu à rappeler qu’il était hors de question de brader les négociations de salaire qui arrivent, et exigé une compensation de la perte de participation de cette année causée par les mauvaises décisions de la Direction. Celle-ci s’est engagée à ouvrir rapidement des négociations sur ce point.

Merci à tous les participants et une pensée à ceux qui ont dû faire demi-tour en raison de la neige.

On lâche rien !

Voir les photos :

PARTAGER
Share Button