CNNC, FO donne un avis défavorable sur les ordonnances

Bruno Leroy, Secrétaire fédéral FGTA-FO, a accompagné Marie-Alice Médeuf-Andrieu, Secrétaire confédérale, Françoise Chazaud et Heïdi Akdouche à la séance plénière de la commission nationale de la négociation collective ce jeudi 7 septembre au ministère du Travail.

Après avoir entendu les annonces de Madame la ministre du Travail au sujet des ordonnances, chaque organisation a pu s’exprimer sur le contenu.

La ministre a rappelé brièvement les 5 projets d’ordonnances, dont 36 mesures principales et les 4 axes de travail suivants :

  • Donner la priorité aux TPE/PME
  • Faire confiance aux IRP pour développer du dialogue social dans les branches et les entreprises
  • Donner de nouveaux droits aux salariés (!)
  • Donner de nouvelles garanties aux élus et délégués syndicaux
  • Sans surprise, rappelant le délai très court d’analyse, FO a donné un avis défavorable, de même que l’ensemble des syndicats de salariés a contrario des patrons qui se sont tous prononcés favorablement. Quelle surprise !

Reconnaissons-le, sans les détailler toutes, les mesures contenues dans les ordonnances sont inacceptables et il était impératif de clairement exprimer notre désaccord avec ce projet qui ne fait que casser les droits des salariés, les droits des IRP, les droits sociaux et le droit syndical. Nous n’avons jamais connu pareil outil de destruction de nos droits depuis leur phase de construction.

Plus que jamais, FO doit rester debout et uni comme un seul homme pour tenter de combattre ces ordonnances et préserver au maximum les acquis obtenus. Plus que jamais, il est nécessaire de garder confiance dans nos forces et notre Secrétaire général, de le soutenir dans l’action revendicative à mener jusqu’au 20 septembre et la présentation des ordonnances au Parlement, — car tout peut encore changer –, pour ensuite décider de l’action à mener lors du prochain comité confédéral national de Force Ouvrière.

PARTAGER
Share Button