Communiqué de presse de l’Intersyndicale Nestlé en France

« France is back » dit Emmanuel Macron ;
Nestlé is going out of France, lui répond Mark Schneider

400 suppressions de postes rien qu’en France annoncées en comité de Groupe le 25 janvier dernier, à la suite des désengagements industriels du groupe suisse en France.

Entre 2012 et 2016, la diminution nette est bientôt de 1 sur 4 : plus de 4000 CDI sur 16 770 initialement. Bel exemple de casse sociale pour une entreprise au surplus prospère et profitable.

Et cependant, en Europe, le marché français reste de loin le plus gros contributeur aux résultats du Groupe.

Mais des pays tels que l’Ukraine ou le Portugal, vers lesquels une partie significative des services supports sont transférés, se prêtent bien mieux aux restrictions salariales, et la Suisse est aussi choisie pour la facilité des procédures en cas de fin d’activité.

A ce projet, désigné par « Nestlé Business Excellence », est combiné le regroupement en un même lieu des 5 sièges sociaux d’Ile-de France. Sous couvert de vouloir créer « le 1er pôle français d’expertise agroalimentaire », Nestlé a choisi de transférer les survivants à Issy-les -Moulineaux, puisqu’il est bien espéré « une évaporation naturelle » de quelques centaines de personnes qui rencontreraient trop de difficultés individuelles pour suivre ce déménagement. Ainsi, par exemple, les salariés de la division alimentation animale (Purina), transférés il y a à peine 3 ans de Rueil-Malmaison à Noisiel, devront dans 2 ans réorganiser leur vie à Issy-les-Moulineaux : taux d’évaporation plus de 35% en 2014 ; que restera-t-il donc en 2020 ?

Les enjeux économiques et sociaux sont considérables, face auxquels la direction de Nestlé en France affiche sa volonté de passer par un accord de groupe plutôt que par des PSE, cherchant ainsi à en éviter les contraintes réglementaires.

La casse certes, mais à bas prix et sans trop de bruit si possible.

FO : David LEDOUSSAL, coordonnateur FO Groupe Nestlé en France / 06.60.18.24.73

Télécharger le communiqué groupe

PARTAGER
Share Button