Conférence Restauration collective 2018

Lors de la conférence de la restauration collective qui a eu lieu ce 28 mars 2018, nous avons fait un appel sur la nécessité de maintenir la proximité des équipes avec la Fédération, notamment pour les accompagner dans la mise en place du CSE et les aider à négocier les PAP.

Christian Pascual du service juridique FGTA est intervenu sur les ordonnances Macron, le CSE ainsi que sur la négociation des PAP. Il a rappelé aux participants la nécessité de se former afin d’exercer efficacement leur mandat.

Les intervenants de Malakoff ont abordé l’article 83 relatif à la mise en place de la retraite supplémentaire ainsi que l’épargne salariale.

La négociation en entreprise permettra aux salariés de la restauration collective de constituer un capital supplémentaire en prévision de leur retraite.

Les droits acquis dans le cadre de l’article 83 le sont définitivement, même dans le cas où le salarié quitte l’entreprise, où dans le cas où il est transféré d’une entreprise à une autre. Cette dernière situation est récurrente dans la branche de la restauration collective.

 

Il reste toutefois les frais de gestion à payer par le salarié en cas de transfert à une entreprise qui ne procède pas l’article 83.

C’est là que la négociation collective peut jouer un rôle important afin d’encadrer les transferts de contrats et d’éviter au salarié transféré de perdre les bénéfices acquis.

Dans l’après-midi, les intervenants de Klesia ont abordé de leur côté la loi Evin et le maintien de la portabilité.

L’un des points importants de cette intervention est que la subrogation ne s’applique pas dans le cas des garanties optionnelles laissées au choix des salariés sauf dans le cadre d’un accord de branche ou d’entreprise qui le permet. Il est donc important que nos DS se saisissent de cette problématique.

Enfin, nous avons accueilli les représentants de Campings.com qui ont proposé, aux participants, différentes possibilités pour permettre au plus grand nombre possible de salariés des entreprises du secteur et à leur famille de partir en vacances à moindre coût.

Nous avons terminé par l’actualité de la branche, en effet, la FGTA-FO a signé un accord de grille de salaires avec une augmentation de 1,7% à 1,9%.

Nabil Azzouz, Secrétaire fédéral

 

 

PARTAGER
Share Button