Débrayage chez Bel

Près de 150 salariés ont observé un mouvement de débrayage entre 12h et 14h devant l’usine Bel à Evron.

Jeudi dernier, les salariés de chez Bel à Evron ont répondu à l’appel à la grève de l’intersyndicale du groupe. En cause les négociations salariales et les conditions de travail.

Comme à Lons-le-Saulnier et Sablé, les salariés de l’usine Bel à Evron ont observé un mouvement de débrayage à l’appel de l’intersyndicale dont FO. Près de 150 salariés se sont retrouvés devant la porte de l’usine entre midi et 14h. Ce débrayage intervient en pleines négociations salariales annuelles.

La direction propose une augmentation générale d’1% qui ne couvre même pas le taux d’inflation (1,3% par rapport à janvier 2018) et une augmentation de 4% sur la prime vacances soit un montant de 22 euros brut.

PARTAGER
Share Button