Doux, FO tire le signal d’alarme !

La situation du groupe Doux est extrêmement préoccupante avec d’énormes pertes financières annoncées pour cette dernière année.

Après que la grippe aviaire a créé une véritable crise de confiance de la part des acheteurs du Moyen-Orient, les entreprises brésiliennes pratiquant le dumping social se sont engouffrées dans la brèche. L’entreprise Doux a donc subit une forte perte de volumes et n’a pas procédé aux investissements productifs nécessaires.

FO tire aujourd’hui le signal d’alarme. En 2012, plus de 1000 salariés avaient perdu leur emploi, plongeant ainsi toute une région dans la crise. Ce qui reste de Doux est-il voué à connaître le même sort ?

Plusieurs personnalités politiques profitent actuellement du contexte électoral pour faire valoir leur sympathie et leur préoccupation à l’égard du volailler français et de ses salariés. Qu’en sera-t-il lundi prochain ?

Le syndicat FO Doux et la FGTA-FO adressent donc aujourd’hui un message aux pouvoirs publics et à la Direction : assez de paroles, on veut des actes !

La revue de presse :

http://www.liberation.fr/futurs/2017/06/15/la-situation-du-volailler-doux-extremement-preoccupante-selon-la-fgta-fo_1577199

https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/030386542954-volailles-le-groupe-doux-dans-une-situation-alarmante-selon-fo-2094735.php

PARTAGER
Share Button