Echec des négociations de salaires 2018 dans la branche Industrie et Commerce en Gros des Viandes

La négociation sur les salaires dans la branche de l’Industrie et Commerce en Gros des Viandes a eu lieu le 20 février 2018.

Une lecture du rapport économique et de ses différents indicateurs a été faite en séance par la délégation patronale. Ce rapport fait ressortir une consommation de viande en baisse ainsi qu’une chute de l’abattage sur le porc et les bovins ainsi qu’une baisse des résultats des entreprises du secteur. Les prévisions de France Agrimer projettent une nouvelle baisse de la consommation en 2018. La délégation patronale a également pointé du doigt une surcapacité industrielle en France.

Après cette lecture sombre du rapport économique, la délégation patronale a ouvert les négociations de salaire en proposant une augmentation linéaire 1% de la grille.

Les organisations syndicales ont présenté ensuite leurs revendications, FO a demandé :

  • 2,2% sur l’ensemble de la grille
  • Une revalorisation de la prime d’habillage de 15 euros (depuis 2009) à 25 euros
  • Une réduction de la carence maladie de 7 à 5 jours

Après plusieurs suspensions de séance, la délégation patronale est revenue avec une dernière proposition soit : 1% sur l’ensemble de la grille et une revalorisation de la prime d’habillage de 5 euros (la prime passerait de 15 à 20 euros) au 1er février.

Cette ultime proposition ne couvre pas l’inflation qui se situait à 1,2% fin décembre 2017, ce qui fera perdre du pouvoir d’achat aux salariés.

Dans ce contexte, FO ne sera pas signataire de cet accord de salaire. Cet accord a tout de même trouvé une majorité relative d’organisations syndicales signataires pour être validé et cet accord prendra donc effet au 1er février.

Richard Roze

Secrétaire fédéral

Télécharger l’avenant ICGV n°87_salaires & habillage 2018

PARTAGER
Share Button