Épargner un capital sommeil avec la sieste !

La FGTA-FO, représentée par Didier Pieux, a participé à une action de prévention sur le sommeil au CFA de Prouvy (59) dans le cadre du paritarisme.

L’article paru dans VA-infos :

« Faire la sieste », l’énoncé peut faire esquisser un sourire et pourtant lorsqu’il est détaillé…, la pathologie du manque de sommeil et de ses troubles associés, il n’est plus question de plaisanter sur le sujet. La commission sociale de la CNAP (Confédération Nationale des Artisans Pâtissiers) a présenté une conférence sur la thématique du sommeil au CFA de Prouvy, un sujet capital pour une profession à la tâche dès les premières heures de la matinée.

Le métier de pâtissier est une profession aux horaires décalés mais ce n’est pas un travailleur dit  » de nuit  » avec des horaires postés. Par contre, les professionnels de la pâtisserie entament très tôt leur travail et par suite réduisent les heures de sommeil. Il est par suite impératif de récupérer ces heures de sommeil évanouies…

Sous l’impulsion de l’entreprise AG2R, partenaire de la Confédération Nationale des Artisans Pâtissiers, Phillipe Guilbert, président de la dite commission et les responsables des autres collèges syndicaux vont faire la promotion sur le territoire hexagonal de cette thématique sérieuse pour la santé du professionnel. Une quarantaine d’apprentis du CFA de Prouvy, près de Valenciennes, ont prêté l’oreille à un discours structuré par le docteur Pascal Gillet.  » Un déficit de sommeil cumulé se traduit plus tard par une prise de poids anormale, du diabète, parfois des cas de dépression, une irritabilité excessive etc. « , explique le spécialiste médical.

Durant prés d’une heure, les jeunes apprentis pâtissiers ont pu comprendre l’importance de préserver leur capital sommeil. Un des secrets pour capitaliser en la matière est d’effectuer chaque jour de travail… une sieste. Entre 13H30 et 15h00, de trente minutes minimum et d’une heure trente maximum, elle permet au corps de récupérer les heures de sommeil perdues tôt le matin. De multiples conseils furent prodigués à cette jeune assistance afin de préserver leur santé au travail. 

Pas de doute, la sieste est un atout précieux pour votre capital sommeil dont vous êtes le seul régulateur ; c’est votre livret A de santé mais qui rapporte, pour sa part, beaucoup d’intérêts !

 

 

PARTAGER
Share Button