FGTA-FO magazine n°93

FO-FGTA_LeMag'n°93_web-1_Page_01Extrait du discours de Dejan Terglav au 26e Congrès FO de Tours

Mes chers camarades,

Depuis notre Congrès fédéral d’avril 2013, le nombre de nos syndiqués est en augmentation. Nous nous en félicitons, et avons la modestie de penser que le travail entrepris par le bureau fédéral et nos syndicats a commencé à porter ses fruits. La politique de développement de la FGTA-FO repose désormais sur une clé de voûte solide : Renforcer les moyens mis à la disposition des syndicats et les soutenir sur le terrain. Avec une communication plus moderne, une expertise juridique et comptable, et un soutien permanent au développement de la syndicalisation.

Permettez-moi de citer quelques syndicats en exemple, tous ultra majoritaires dans leurs entreprises ou dans leurs groupes : Carrefour, Buffalo Grill, les Chasseurs de L’ONF, les producteurs laitiers, le Club Med, Picard. Que mes camarades m’excusent de ne pouvoir tous les citer, car ils sont nombreux à avoir leur place à ce tableau d’honneur. Ces bons résultats, nous les devons aussi au positionnement confédéral qui nous ouvre la voie dans nombre d’entreprises. Merci Jean-Claude d’avoir consolidé le chemin ouvert par nos anciens et d’avoir renforcé avec fidélité la grande histoire du syndicalisme libre et indépendant.

Nous savons à la FGTA que “la vieille maison” est à nouveau en ordre de marche pour reprendre sa place historique de première organisation. Notre responsabilité est d’autant plus grande que la situation sociale et économique exige de FO une vigilance de tous les instants. Malgré les 41 milliards d’euros octroyés unilatéralement par le gouvernement au patronat, le Medef, dans sa logique du toujours plus, attend encore des salariés qu’ils fassent l’aumône pour obtenir de dignes contreparties à leur travail.

Et bien cela se fera sans FO ! Nous disons non au CICE et au pacte de responsabilité. Non à la généralisation du travail le dimanche sur la base d’un pseudo-volontariat. Non encore à la politique de bas salaires et à l’extension des temps partiels.

Nos camarades grecs, belges ou italiens nous montrent le chemin en descendant dans la rue, à l’appel de leurs organisations syndicales, contre les politiques d’austérité. L’action collective est indispensable lorsque l’on veut faire bouger les lignes. Aujourd’hui, au nom de la FGTA-FO, je lance un appel solennel aux délégués pour que ce 26e congrès se prononce pour une journée de grève interprofessionnelle contre les politiques d’austérité et pour que Force Ouvrière appelle les autres organisations syndicales à nous rejoindre.

Je ne doute pas que nous serons nombreux à soutenir cet appel.

Merci mes camarades.

Dejan Terglav
Secrétaire général de la FGTA-FO

Au sommaire du FGTA-FO magazine n°93 :

> Le Congrès de Tours

> Le dossier sur la négociation

> L’actualité sur le terrain

> Les résultats d’élections

> L’enquête sur Picard

> Des portraits

> etc.

Télécharger le FGTA-FO Magazine n°93

Télécharger la solution des mots croisés

PARTAGER
Share Button