FO est signataire de l’accord de salaires 2018 dans la branche Coop Bétail et Viande

Dans la branche Coop Bétail et Viande, deux réunions de négociations des salaires ont eu lieu en ce début d’année 2018.

Lors de la première réunion, FO a posé et argumenté ses revendications :

  • 2,5% sur l’ensemble de la grille
  • une revalorisation de la prime d’ancienneté jusqu’à 15 ans
  • paiement du temps de pause

Lors des débats, FO a soulevé qu’il existait de grandes incohérences sur différents niveaux et échelons de la grille et notamment sur 5 niveaux/échelons qu’il serait urgent de corriger.

Par exemple (grille 2017), le niveau 1 échelon 3 se situe à 1538 euros et le niveau 2 échelon 1 à 1533 euros, soit une différence de moins 5 euros en passant à un niveau supérieur !

La délégation patronale n’a proposé qu’une augmentation de 1% sur le niveau 1 échelon 1 et 0,8% sur le reste de la grille avec application au 1er mars et proposé de se revoir le 21 février. Elle a balayé d’un revers de main les autres revendications…

A l’unanimité, les organisations syndicales ont demandé aux employeurs de « revoir leur copie » sur l’augmentation générale et souhaité la correction des 5 incohérences niveaux/échelons qui avaient été relevées en séance.

Lors de la deuxième réunion, le 21 février, et après plusieurs suspensions de séance, les employeurs sont arrivés avec une proposition qui corrigeait les 5 incohérences de niveaux/échelons relevées par FO, et ont fait une ultime proposition sur l’augmentation générale à 1,2% sur l’ensemble de la grille avec application au 1er mars.

Pour rappel, l’année dernière, l’application de l’augmentation générale avait eu lieu au 1er avril. Cette année, avec une application au 1er mars 2018, l’augmentation en masse se situe donc à 1,3%.

Cette augmentation permet de couvrir l’inflation et FO sera donc signataire de la grille de salaire 2018 dans la branche Coop Bétail et Viande.

Par ailleurs, pour information, FO ne sera pas signataire dans la branche Industrie et Commerce en Gros des Viandes qui a appliqué 1% sur l’ensemble de la grille, ce qui ne permet même pas de couvrir l’inflation et fait donc perdre du pouvoir d’achat aux salariés.

Richard Roze

Secrétaire fédéral

Télécharger l’avenant n°135 salaires 2018 dans la branche Coop Bétail et Viande

PARTAGER
Share Button