Garun, coop céréalière bretonne, mieux appliquer la classification conventionnelle !

Le syndicat FO de la coopérative Garun Paysanne a été créé hier 17 octobre 2018 par les camarades approchés de longue date par le chargé de mission de la FGTA-FO, Bruno Lanoë.

Le bureau s’est constitué (voir photo) et les statuts ont été signés.

Depuis longtemps, Bruno Leroy et Bruno Lanoë, avait commencé à aider les camarades sur le plan de la compréhension des rémunérations et des classifications.

La coopérative est à vocation principale de soutien et services aux éleveurs et elle applique la convention collective des coopératives agricoles de céréales, de meunerie, d’approvisionnement, d’alimentation du bétail et d’oléagineux.

Force est de reconnaitre que malgré la demande de FO de simplification, cette convention, bien qu’elle ait connu une récente mise à jour, n’a pas eu d’avancées dans ce sens tant en terme de grille salariale que de classification.

Et c’est bien le problème rencontré par les camarades de Garun Paysanne. Comment intervenir auprès de la direction pour faire reconnaitre que le poste occupé et ses missions ne correspondent pas au poste indiqué sur la fiche de paye ni au coefficient qui s’y rattache normalement.

Les différents cas évoqués depuis la rencontre au Space de Rennes ont décidé quelques-uns à s’organiser et le syndicat est créé.

De suite, nous avons convenu tous ensemble que les membres du bureau devaient être formés syndicalement le plus tôt possible, à commencer par la préparation aux élections qui se dérouleront dès le mois de mai prochain.

L’adoption des statuts et la constitution du bureau ont déjà permis une approche de la vie d’un syndicat et du partage revendicatif servant à définir la ligne de conduite pour les futures négociations.

 

Le secrétaire fédéral

Bruno Leroy

 

PARTAGER
Share Button