Grève du 3 mai chez Euralis

Journée du 3 mai… Merci à tous ceux qui se sont mobilisés !

La solidarité existe encore un peu dans le Groupe Euralis

Néanmoins, la mobilisation aurait pu être encore plus importante, certains n’ont pas encore pris conscience de la situation. Peut-être faudra-t-il que ces derniers soient en position de perdre leur emploi pour qu’ils réagissent ? Accepteraient-ils d’être licenciés sans compensation à la hauteur du préjudice subi ?

Nous appelons à la grève parce que nous n’avons pas d’autres choix. Nous sommes face à une Direction qui minimise ses responsabilités sur les conséquences de sa stratégie. Quand celle-ci serait prête à investir 15M€ au Canada pour l’achat d’un abattoir (abattage de 240 000 canards, contre 7 millions en France !!!), et que dans le même temps elle refuse de mettre les moyens pour les salariés licenciés, sans parler des investissements nécessaires sur les sites en France, est-ce une situation acceptable ?

Pour l’intersyndicale, c’est NON !

Les prochaines réunions de négociations auront lieu ces mardi 15 et mercredi 16 mai à Toulouse. Nous vous tiendrons au courant après ces 2 jours. Selon l’issue de la négociation, il est possible que nous appelions les salariés sur tous les sites pour une nouvelle journée de mobilisation.

La Direction essaye de nous discréditer par le biais d’une communication soft, visant à faire croire que les négociations avancent dans le bon sens et que nous serions trop gourmands. Nous le répétons, certaines mesures sont inférieures à celles que nous avions obtenues en 2012, notamment la prime supra-légale. Nous espérons que l’ensemble des salariés ont bien pris en compte, que les enjeux vont bien au-delà du PSE en cours…

Communiqué intersyndical

PARTAGER
Share Button