Grippe aviaire et les salariés ?

La FGTA-FO et le syndicat FO d’Euralis, fabricant de foie gras, tiennent à interpeller le ministère de l’Agriculture, la DGAL et les acteurs de la filière foie gras : A-t-on pensé aux salariés qui vivent quotidiennement dans l’attente des différents arrêtés préfectoraux pris à n’importe quelle heure et n’importe quel jour pour savoir s’ils travaillent la semaine qui suit ou même le lendemain ?

En plus des incertitudes qui planent sur l’avenir des emplois, les salariés ne peuvent plus accumuler de la fatigue et du stress en travaillant à une cadence effrénée puis subir le chômage partiel sans savoir de quoi le lendemain sera fait.

Le syndicat FO Euralis émet des doutes sur les mesures annoncées par M. Le Foll à Mont-De-Marsan. Preuve en est que le virus continue à progresser dans des zones indemnes.

Il serait temps de prendre des décisions claires, précises et courageuses sur la crise de la grippe aviaire pour éradiquer définitivement ce virus.

La FGTA-FO et FO Euralis resteront vigilants sur la suite des événements et les conséquences sur l’emploi des nouvelles mesures annoncées.

PARTAGER
Share Button