Guide du salarié de l’artisanat alimentaire 2018-2019

PROUVER NOTRE CRÉDIBILITÉ

Les ordonnances Macron-Pénicaud contiennent de nombreux points de régression sociale mais, et c’est à mettre au crédit des négociateurs de notre Confédération, le rôle des branches a été clarifié par rapport à la loi Travail notamment via les clauses de verrouillage.

Ainsi, il y a 13 domaines pour lesquels la branche a une compétence exclusive. Parmi ceux-ci figurent notamment les salaires minima hiérarchiques, les classifications, la mutualisation des fonds de la formation professionnelle, et les garanties collectives complémentaires ou bien encore la prévention des risques professionnels, etc.

Comme vous le voyez, tous ces sujets de négociation sont éminemment importants pour les salariés. Dans un contexte de défiance sociétale vis-à-vis des syndicats et même du paritarisme, comme le prouve le comportement du Gouvernement pour prendre le contrôle sur l’assurance-chômage et la formation professionnelle, nous sommes mis au défi. Nous devons nous emparer de ces thèmes de négociation et les faire vivre en créant du droit et en informant les salariés. C’est l’objet de ce guide où vous trouverez branche par branche les principaux accords qui ont été négociés mais aussi les revendications FO pour améliorer vos conditions de travail et préserver votre pouvoir d’achat.

Je profite de cet éditorial pour vous avertir sur un point important, la mutuelle. Vous payez une part de la cotisation mensuelle et à ce titre vous avez votre mot à dire. Votre employeur peut chercher à changer de prestataire pour faire des économies d’échelle mais avec quelles conséquences sur vos garanties ? Soyez vigilants !

La perte de contrôle des branches sur le choix de la mutuelle illustre explicitement ce que serait un avenir sans syndicat ni paritarisme, c’est-à-dire une jungle concurrentielle où les salariés et leurs droits sont vus comme une simple variable d’ajustement.

Chez FO, nous sommes convaincus que nous avons un rôle essentiel à jouer pour vous défendre. Malgré les attaques récurrentes dont font l’objet le code du travail et les représentants de salariés, nous allons poursuivre le cap que nous nous sommes fixé : faire et faire savoir.

Bonne lecture !

Didier Pieux, Secrétaire fédéral

Au sommaire de ce guide : droits, salaires, formation et revendications FO dans la boulangerie, poissonnerie, pâtisserie, commerce de détail, boucherie, charcuterie et chocolaterie.

Pour télécharger le guide, rendez-vous dans votre onglet communication sectorielle artisanat alimentaire

 

PARTAGER
Share Button