Industries avicoles : les patrons picorent le pouvoir d’achat des salariés

Le 16 janvier devaient se négocier les salaires dans les industries avicoles…

La délégation FO a avancé ses propositions :

  • Augmentation générale des salaires d’1,5%
  • 1er niveau de la grille décroché du SMIC
  • Véritable 13e mois comprenant l’ensemble des éléments variables
  • Mise en place d’un accord portant sur des dispositions spécifiques au poste de travail et un aménagement du temps de travail pour les plus de 58 ans en raison de la pénibilité des métiers.

Pour toute réponse, la délégation patronale a annoncé qu’elle n’accorderait qu’1% (en-dessous de l’inflation) de hausse des salaires tout en essayant de gagner du temps pour que cette augmentation ne prenne effet qu’au 1er mars 2018… en sachant que la proposition a été formulée en février 2017

La FGTA-FO dénonce cette attitude inadmissible qui vise encore à faire des économies sur le dos des salariés qui perçoivent déjà des bas salaires et travaillent dans des conditions difficiles.

Face à ce refus de négocier, toutes les organisations syndicales sauf une (CFDT…) ont quitté la table des « négociations ».

La balle est dans le camp patronal.

 

PARTAGER
Share Button