La FGTA-FO signe les classifications dans la Grande distribution

La FGTA-FO est signataire de l’avenant 64 relatif à la révision de la classification dans la branche commerce à prédominance alimentaire CCN3305-IDCC 2216.

Ont participé à cette négociation : Emmanuel De Choiseul (Metro), Aicha Macna Dadi (Auchan), Yousri Boumalouka (Monop’).

Par rapport à l’ancien accord, on note, entre autres, comme points d’amélioration :

  • Explication et clarification du fonctionnement du mécanisme de la classification.
  • Réduction de la période d’accueil pour les salariés embauchés à l’issue d’un contrat de professionnalisation, comme pour les apprentis.
  • L’accord maintient la distinction entre la polyactivité dessinant un poste à part entière, qui justifie une pesée spécifique (ou, en cas de référence aux emplois-repères, de retenir pour chaque fonction le degré le plus élevé de ceux en cause), et la polyactivité constituée de l’exercice distinct de fonctions différentes, exercées le plus souvent dans le cadre de hiérarchies différentes (typiquement, x heures en caisse et y heures en rayon), qui n’entraîne pas de conséquence sur la classification conventionnelle mais avec une invitation aux entreprises d’apporter une réponse à ce sujet. On ne distingue plus entre cette polyactivité et la notion de fonctions multiples, qui entraînait les mêmes conséquences. Dès 40 % du temps dans une fonction plus haute, le salarié est totalement rémunéré sur la base de cette fonction.
  • Emplois repères : ils sont une aide à la classification avec un contenu standard des fonctions -il appartient à chaque entreprise, selon ses particularités, de procéder périodiquement à l’analyse des évolutions de ses emplois et d’effectuer si besoin des modifications de cotation et de positionnement.

Evolution au sein des emplois-repères :

  • la définition de l’hôte de caisse est adaptée pour intégrer les caisses automatiques ;
  • est introduite la fonction d’employé drive, au niveau 2 (contrairement à d’autres classifications de branche la positionnant au niveau 1) ;
  • au niveau 2 toujours, l’appellation d’ouvrier d’entretien, qui créait une confusion avec le nettoyage, est remplacée par « ouvrier de maintenance », et une fonction repère « employé de nettoyage et de service » est ajoutée au niveau 1 ;
  • les emplois de cadre et de directeur de fonction support sont intégrées aux niveaux 7 et 8, et au niveau 6 le terme d’équipe support remplace celui de service fonctionnel ;
  • l’appellation de chef de magasin (niveau 5) est remplacée par responsable de magasin et une fonction de responsable de magasin 2 est créée au niveau 6 ;
  • Pour les ouvriers professionnels, mention est faite des métiers concernés ;
  • Un emploi repère est ajoutée au niveau 4 pour l’ouvrier ou l’ouvrière professionnel(le) de fabrication.

Carole Desiano, Secrétaire fédérale

Vous pourrez accéder à l’accord dans l’espace adhérent sur le site de la FGTA-FO : http://www.fgtafo.fr/grande-distribution-2/accords-conventions-collectives/

PARTAGER
Share Button