La lutte pour les droits et la reconnaissance se poursuit à l’usine AB InBev de Sonepat en Inde

Les membres de l’UITA travaillant à l’usine de Sonepat, Inde, appartenant au brasseur géant mondial AB InBev continuent à manifester pacifiquement, jour et nuit, devant les grilles de l’usine en défense de la reconnaissance et des droits syndicaux. Le Haryana Breweries Limited Mazdoor Union (HBLM) avait lancé cette action en février dernier en riposte à l’escalade des attaques de la direction contre les membres syndicaux et à son refus persistant d’entamer des négociations de bonne foi en vue d’une convention collective.

La direction de l’usine de Sonepat continue à harceler et à menacer de licencier les membres et responsables syndicaux qui persistent à revendiquer leur droit à la négociation collective. Le syndicat HBLM demande la réintégration de tous les membres et responsables syndicaux licenciés, l’abandon des poursuites contre les militant-e-s syndicaux-ales liées à une provocation organisée plus tôt dans l’année et l’ouverture de véritables négociations sur le cahier de revendications du syndicat.

Pour en savoir plus

PARTAGER
Share Button