La réponse des retraité-e-s au président de la République

Retrouvez le tract des organisations syndicales de retraités
« Reprenez vos cadeaux ! Rendez-nous notre pouvoir d’achat ! »

Le président a présenté ses vœux aux Français. Il n’a rien vu, sauf la violence dans certaines manifestations, rien entendu qui le concerne mais il dit avoir tout compris : les Français veulent qu’il poursuive ses réformes. Il fait l’impasse totale sur la violence sociale de ses choix politiques qui conduisent à enrichir les plus riches au détriment du plus grand nombre.
Il envisage de grands débats, en précisant qu’il poursuivra son programme de « réformes », celles qui provoquent les colères sociales actuelles !

LES  » CADEAUX » AUX RETRAITÉS·

CSG + 25 %·  Inflation 2018 + 2019 : entre 3,2 et 3,7 %·  Pensions public et privé 2018 + 2019 : + 0,3 %

·  Pensions ARRCO/AGIRC + 0,6 %

·  Gaz + 16 % en 2018

·  Fioul + 30 %

·  Essence + 15 %

·  Diesel + 23 %

·  Mutuelles + 6 %

·  APL – 5 €

LES CADEAUX AUX MILLIARDAIRES ET AU GRAND PATRONAT·  ISF : 4,5 milliards·  Flat tax : 10 milliards

·  Exit tax : 6 milliards

·  CICE : 40 milliards

·  Évasion fiscale : 100 milliards

 

Reprenez vos « cadeaux », ceux qui aggravent les conditions de vie des retraité-e-s et ceux qui enrichissent les milliardaires de ce pays aux dépens du plus grand nombre d’entre nous. Et rendez nous notre pouvoir d’achat !

Contrairement à vos engage-ments de campagne électorale :
« Je maintiendrai le niveau de vie des retraités », vous avez porté gravement atteinte à notre pouvoir d’achat, « en même temps » que vous accordiez de somptueux cadeaux fiscaux à ceux dont
la fortune n’a cessé de grossir depuis des décennies.

Tout au long de l’année 2018, les personnes retraitées ont souvent manifesté à l’appel des 9 organisations et elles sont très nombreuses dans les actions menées par les « gilets jaunes ». Toutes les grèves et les actions engagées pour la défense des services publics et l’amélioration du pouvoir d’achat, la colère des gilets jaunes, tout ceci aurait dû vous inciter à changer de politique. Vous avez choisi d’ignorer la colère de toutes les victimes de votre politique, qui fait exploser les inégalités, aggrave l’injustice fiscale, handicape durablement l’économie du pays.

Nous en avons besoin pour vivre normalement, nous soigner quand il le faut, participer par nos achats au redressement économique du pays, nous accorder des loisirs amplement mérités par une vie de travail, aider nos enfants, nos petits enfants en difficulté. Vivre dignement notre retraite tout simplement. C’est notre droit ! Le 31 janvier ce seront les étrennes du président. Ce jour là, nous allons vous rendre vos « cadeaux » car nous n’en voulons pas et nous exigeons que vous les repreniez.

Concrètement, les retraité-e-s exigent :

•   l’annulation de la hausse de la CSG pour tous les retraités,

•   la revalorisation des pensions, conformément au code de la sécurité sociale, à la hauteur de l’inflation : 1,7% pour 2018,

•   le retour à l’indexation sur les salaires,

•   le maintien de la pension de réversion selon les modes de calcul actuels.

Et pour équilibrer le budget de l’État :

•   rétablissement de l’ISF, de la taxation des dividendes, de l’impôt progressif,

•   suppression du CICE et des exonérations de cotisations patronales,

•   éradication de la fraude et de l’évasion fiscales entre autres…

Le 31 janvier nous invitons tous les retraité-e-s à déposer ces « cadeaux » devant les sièges des députés de votre majorité qui ont voté sans états d’âme toutes vos réformes. La moindre des civilités démocratiques veut qu’ils les réceptionnent et vous fassent parvenir le message des retraité-e-s :

« Rendez-nous notre pouvoir d’achat ! »

Une conférence de presse se tiendra Lundi 28 janvier 2019 à 11H00 au siège de la Confédération FO 141, avenue du Maine 75014 PARIS

Téléchargez le tract

PARTAGER
Share Button