Le 26 mai, un mouvement historique chez Hyper U à Luçon

Chez Hyper U à Luçon (Vendée), le malaise social ressenti par l’ensemble des salariés, notamment dû à l’organisation du travail, a conduit FO à lancer un appel à la grève le 26 mai. En 24 heures, la forte mobilisation des salariés a obligé la direction à négocier.

Voici les avancées obtenues grâce à l’engagement des grévistes :

> Un jour de repos fixe par collaborateur et par secteur qui se maintient avec un jour de congé payé ou peut être déplacé si accolé à un jour férié (selon organisation du secteur).

En cas d’arrêt maladie ou congés payés dans son secteur, le collaborateur peut être amené à changer son jour de repos (en fonction des effectifs). Le manager pourra proposer un aménagement différent en accord avec son équipe.

> La présence des dimanches est organisée par roulement des équipes avec un complément d’étudiants et saisonniers selon les secteurs.

Pour l’équipe de caisse, la fréquence du travail du dimanche est de 1 sur 3, établie sur un calendrier annuel prévisionnel.

La rémunération en heures supplémentaires (100 % + 25 % + 30 % = 155 %) est possible au choix du collaborateur, ou incluse dans le temps de travail hebdomadaire (majoration de 30 %).

> Congés payés : 3 semaines dont 2 consécutives possibles entre mai et octobre, les autres congés seront pris dans le reste de l’année. Un maximum de 5 samedis en congés par an est autorisé par collaborateur sans justificatif (hors événements familiaux prix en charge par l’entreprise), dont 2 maxi en juillet/août.

> Pas de recalcul d’heure sur les jours fériés.

> Journée de solidarité au choix du salarié (soit congé, soit récupération, soit RTT) en mai.

Et en juin, la direction rendra sa copie concernant l’augmentation générale des salaires, la prime d’ancienneté et le règlement des salaires en une fois. Le samedi 27 à 8 heures du matin, à l’unanimité, les grévistes ont voté la reprise du travail et décidé de se retrouver en assemblée si sur les trois points à venir la réponse n’était pas satisfaisante. Félicitations à tous les grévistes, à leur unité et leur détermination qui a permis un résultat historique. Rien ne sera plus comme avant.

Anthony Raison – Délégué syndical FO

N.B : l’Union Départementale FO de Vendée et la FGTA félicitent Anthony Raison qui, désigné Représentant de la Section Syndicale depuis septembre 2016 seulement, a assumé avec détermination et esprit de suite, des responsabilités de 1er plan, avant, pendant la grève et maintenant.

PARTAGER
Share Button