Le FGTA-FO magazine n°92 est disponible

« Réagir »

Le climat social en France n’a malheureusement pas beaucoup changé. Les effets de la crise se font sentir dans la restauration et dans la grande distribution, avec des baisses de chiffre d’affaires mais aussi des baisses d’effectifs importantes. C’est très mauvais signe mais aussi car ces professions sont des baromètres sociaux. Quand la restauration et la grande distribution vont mal, le malaise est profond.

Face à cela, le gouvernement continue à s’entêter sur le pacte de responsabilité, comme si c’était la solution miracle. Or, ce que nous constatons sur le terrain, c’est qu’aujourd’hui il n’y a aucun signe de reprise, et que rien ne se passe au niveau des entreprises. Les négociations sont bloquées et cela nous inquiète.
Les négociations annuelles 2015 s’annoncent difficiles dans presque tous nos secteurs. Rien de nouveau de ce côté-là, me direz-vous. Toutefois, ce n’est pas pour autant qu’il faut revoir nos revendications à la baisse. Je demande à tous à nos syndicats d’avoir des exigences importantes sur leurs revendications. Pour une raison simple : en situation de crise, c’est le salarié qui souffre. L’actionnaire, lui, se porte de mieux en mieux ! Il ne faut pas avoir honte de réclamer sa part du gâteau. Les actionnaires et les patrons n’ont pas honte.

Je vous invite également à réfléchir dès à présent à la position que vous prendrez dans vos entreprises, si la négociation est un échec. Accepter l’accord proposé par la direction comme une fatalité, ou réagir ?
Je vous rappelle que les entreprises ont largement bénéficié des largesses du CICE et du pacte de responsabilité. Dans ce contexte, je pense que cela vaut la peine de poursuivre le combat, et la Fédération sera aux côtés des syndicats qui seront dans l’action sur le terrain, auprès des salariés.

Autre sujet brûlant : le travail du dimanche qui fait l’objet du thème central de ce magazine. Le repos dominical est attaqué par le gouvernement et le Medef, et nous nous trouvons aujourd’hui devant un fait accompli. Pour notre part, nous estimons toujours que le travail du dimanche doit rester exceptionnel et c’est pourquoi nous avons décidé de nous associer avec la FEC-FO pour contester cette loi devant l’Organisation internationale du travail (OIT).

Enfin, je veux rappeler un moment important dans notre vie de militants : le Congrès confédéral, qui aura lieu à Tours au mois de février. J’invite tous nos syndicats à s’exprimer et porter leurs revendications à cette occasion-là. Pour ma part, je le dis clairement, j’apporte tout mon soutien à Jean-Claude Mailly sur son bilan, et pour ce qu’il pourra apporter à la Confédération dans les années à venir.

Je vous souhaite une très bonne année 2015, beaucoup de succès dans votre action syndicale, bien sûr, mais surtout dans votre vie familiale et professionnelle.

Dejan Terglav
Secrétaire général de la FGTA-FO

Pour télécharger le FGTA-FO magazine n°92, rendez-vous ICI

PARTAGER
Share Button