Chiffres repères - Qui sommes-nous ?

Nos valeurs
> Respect
> Engagement
> Audace
> Solidarité
> Indépendance
> Expertise
> Persévérance
> Proximité

Allocations d'Aide au Retour à l'Emploi (ARE)

La durée de versement de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) dépend de la durée d’emploi du demandeur avant la fin de son contrat de travail. Le montant de l’ARE se compose d’une partie fixe et d’une partie variable. Le montant total ne peut pas être inférieur à un montant minimum, ni dépasser un montant maximum.

Pour connaître les modalités du montant et du versement, consultez le site du service public.

Chiffres de la retraite

 Au 1er janvier 2019, l’Agirc et l’Arrco fusionnent en un seul régime, le régime Agirc-Arrco. La valeur du point Agirc-Arrco est identique à la valeur du point Arrco.

Pour 80% des salariés, la fusion  Agirc-Arrco  ne change donc pas leur compte de points.

Seuls les points Agirc sont convertis. La formule de conversion garantit une stricte équivalence des droits.

En résumé :

  • Si vous êtes salarié non cadre, votre nombre de points reste le même :
    1 point Arrco = 1 point Agirc-Arrco.
  • Si vous êtes cadre : vos points Arrco et vos points Agirc sont regroupés au sein d’un seul compte de points. Au 1er janvier 2019, vos points Arrco deviennent sans conversion des points Agirc-Arrco, vos points Agirc sont convertis en points Agirc-Arrco.

La formule de conversion de vos points Agirc garantit une stricte équivalence de vos droits. Un double affichage du nombre de points avant et après la conversion sera mis en place afin de faciliter la lecture.

Formule de conversion

Le coefficient de conversion est calculé selon la formule suivante :

illustration calcul conversion points
Ce coefficient est calculé avec la valeur des points Arrco et Agirc au 1er novembre 2018.

En savoir plus sur le site du régime de retraite complémentaire

Cotisations salariales

La lettre P désigne le plafond de sécurité sociale.

Aux prélèvements mentionnés dans le tableau s’ajoutent, le cas échéant, la complémentaire santé, le versement de transport,  le forfait social (pour certaines sommes exclues de l’assiette des cotisations de sécurité sociale dont, dans les entreprises d’au moins 11 salariés, les cotisations patronales de prévoyance) et la contribution supplémentaire à l’apprentissage.

Régimes

Taux global
%

Répartition

Assiette

Employeur
%

Salarié
%

I. URSSAF
Assurance maladie (maladie, maternité, invalidité, décès) (1)

13,00

13,00

Totalité du salaire

Solidarité autonomie

0,30

0,30

Allocations familiales

3,45 ou 5,25

3,45 ou 5,25

Assurance vieillesse déplafonnée

2,30

1,90

0,40

Fnal (au moins 20 salariés)

0,50

0,50

Contribution au dialogue social

0,016

0,016

Accidents du travail

Taux variable selon l’entreprise

CSG déductible

6,80

6,80

Salaire total après déduction de 1.75 % pour frais professionnels (2)

CSG non déductible 2,40 2,40
CRDS

0,50

0,50

Assurance vieillesse plafonnée  

15,45

8,55

6,90

Salaire limité à 1 P

Fnal (moins de 20 salariés)

0,10

0,10

Chômage (3)

4,05

4,05

Salaire limité à 4 P

AGS (4)

0,15

0,15

II. Retraites complémentaires
Cadres Arrco TA (5)

7,75

4,65

3,10

Salaire limité à 1 P

Assurance décès obligatoire

1,50

1,50

AGFF TA

2,00

1,20

0,80

Agirc TB (5) (6)

20,55

12,75

7,80

Salaire entre 1 P et 4 P

AGFF TB

2,20

1,30

0,90

Apec

0,06

0,036

0,024

Salaire limité à 4 P

Agirc TC (5)

20,55

Répartition variable selon les entreprises

Salaire entre 4 P et 8 P

AGFF TC

2,20

1,30

0,90

CET 0,35 0,22 0,13 Salaire limité à 8 P
Non-cadres Arrco T1 (5)

7,75

4,65

3,10

Salaire limité à 1 P

AGFF T1

2,00

1,20

0,80

Arrco T2 (5)

20,25

12,15

8,10

Salaire entre 1 P et 3 P

AGFF T2

2,20

1,30

0,90

III. Taxes et participations
Taxe sur les salaires (7)

4,25

4,25

Totalité du salaire

Construction (au moins 20 salariés)

0,45

0,45

Apprentissage (8)

0,68

0,68

Formation continue (au moins 11 salariés)(9)

1,00

1,00

Formation continue (moins de 11 salariés)(9)

0,55

0,55

(1) En Alsace-Moselle, une cotisation salariale maladie est due au taux de  de 1,50% . Pour les non-résidents une cotisation salariale maladie est due au taux de 6,45 % (CSS art. L 131-9 et D 242-3).

(2) L’assiette de la déduction forfaitaire pour frais professionnels est limitée à 4 plafonds annuels de sécurité sociale. Cette déduction ne s’applique pas à certaines sommes qui ne sont pas à proprement parler du salaire.

(3) La contribution patronale chômage est portée à 4,55 % pour les CDD d’usage d’au plus 3 mois.
Pour les intermittents du spectacle, une contribution additionnelle est due afin de financer le régime spécifique à cette profession.

(4) Les entreprises de travail temporaire sont soumises pour le personnel intérimaire à un taux de cotisation AGS spécifique de 0,03%.

(5) Taux tenant compte du pourcentage d’appel de 125 %.

(6) Pour les cadres dont la tranche B est faible ou nulle, des cotisations sont dues à l’Agirc au titre de la GMP.

(7) Non exigible dans la mesure où l’employeur est assujetti à la TVA. Des taux majorés s’appliquent au-delà de seuils revalorisés annuellement.

(8) En Alsace-Moselle, le taux de la taxe d’apprentissage est de 0,44 % (au lieu de 0,68 %).

(9) Taux spécial de 1,30 % pour les entreprises de travail temporaire d’au moins 11 salariés. Participations spécifiques de 1 % sur la rémunération des salariés sous contrat à durée déterminée et de 2,10 % sur la rémunération des intermittents du spectacle quel que soit l’effectif.
Les entreprises du BTP sont redevables d’une cotisation spécifique déductible de la contribution de droit commun dont le taux est fixé à :
– 0,15 % pour les entreprises d’au moins 11 salariés ;
– 0,30 % pour celles de moins de 11 salariés relevant du seul secteur du bâtiment ;
– 0,15 % pour celles de moins de 11 salariés relevant du seul secteur des travaux publics.

Indice de référence des loyers

Au quatrième trimestre 2018, l’indice de référence des loyers s’établit à 128,45. Sur un an, il augmente de 1,57 %.

Indice des prix à la consommation

En janvier 2019, les prix à la consommation augmentent de 1,2 % sur un an

Sur un an, les prix à la consommation ralentiraient pour le troisième mois consécutif : +1,2 % en janvier 2019 après +1,6 % en décembre, selon l’estimation provisoire réalisée fin janvier 2019. La baisse de l’inflation résulterait d’un ralentissement prononcé des prix de l’énergie. Les prix des services augmenteraient au même rythme qu’en décembre et ceux des produits manufacturés baisseraient à peine moins que le mois précédent. En revanche, les prix de l’alimentation et du tabac accéléreraient.

Sur un mois, les prix à la consommation se replieraient de 0,5 %, après une stabilité en décembre. Les prix des produits manufacturés reculeraient fortement en lien avec le début des soldes d’hiver. Ceux de l’énergie baisseraient encore, mais moins qu’en décembre, dans le sillage des cours du pétrole. Les prix des services ralentiraient du fait d’un repli saisonnier des prix des transports aériens. De même, les prix alimentaires seraient un peu moins dynamiques que le mois précédent. Enfin, les prix du tabac seraient en hausse après une stabilité en décembre.

Sur un an, l’indice des prix à la consommation harmonisé ralentirait nettement à +1,4 %, après +1,9 % en décembre. Sur un mois, il se replierait de 0,6 %, après +0,1 % le mois précédent.

Note de l’INSEE

Minimum garanti

Le montant du minimum garanti 2019 est de 3,62 € (3,57 euros en 2018).

Plafond mensuel de sécurité sociale 2019 (PMSS)

Le PMSS 2019 a augmenté de 2 % à partir du 1er janvier 2019 : PMSS 2019.
Ainsi, le montant du PMSS, plafond annuel de sécurité social, 2019 est fixé à 40524€ à partir du 1er janvier 2019.

Il sert de base d’ assiette de calcul de divers remboursements de contrats de mutuelle santé comme l’optique notamment et d’autres frais.

La périodicité du plafond de sécurité sociale plafonds 2019 est fixée aux montants suivants:
– horaire: 25 euros
– journalier: 186 euros
– mensuel: 3377 euros
– trimestriel: 10131 euros
– annuel: 40524 euros

Salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic)

Période 2019 SMIC brut SMIC net
Montant du SMIC horaire 10,06€ 8,09€
Montant du SMIC mensuel pour 35h ;

Après déductions CRDS et CSG

1 525,47€ 1 227,39€
Montant du SMIC mensuel pour 39h ;

Après déductions CSG et CRDS.

1 699,81€ 1 367,66€
Montant du SMIC Annuel à temps complet 18 306€ 14 729€

Titres-restaurant

La limite d’exonération des titres restaurant passe en 2019 de 5,43 à 5,52 euros.

PARTAGER
Share Button