Ras-le-bol général chez Volefi

Depuis mercredi 28 février, l’établissement de Volefi à Riec-sur-Belon (29340) tourne au ralenti. La cause ? Un ras-le-bol général des salariés qui se sont vu proposer une augmentation de salaires de 0,4% (inflation à 1,3%)…

Après des négociations pénibles, la Direction a fait une seconde proposition : 0,4% supplémentaires si les syndicats signent la suppression de la prime d’assiduité pour trois mois en cas d’absence injustifiée.

Si le taux d’absentéisme est élevé dans cette usine (10%), c’est uniquement la responsabilité de l’employeur. Les conditions de travail déplorables cassent physiquement les salariés qui n’en peuvent plus. Cette dernière proposition inacceptable s’apparente à du chantage.

Malgré des conditions météorologiques difficiles, les salariés tiennent le piquet de grève de 6h à 15h chaque jour devant l’usine.

Sans nouvelle proposition de la Direction, FO ne signera aucun accord et continuera de soutenir ce mouvement spontané de contestation.

 

PARTAGER
Share Button