Repères n°41/ Comité central d’entreprise et comité de groupe

Édito de Dejan Terglav

Comité central d’entreprise et comité de groupe : l’heure est à la vigilance

A l’heure où, sous la pression du Medef, le Parlement débat d’une nouvelle opération de démantèlement des Instance représentatives du personnel, la FGTA-FO a pris l’initiative de marquer son attachement à la défense des droits collectifs des salariés par la réalisation du présent numéro de Repères consacré au droit du Comité Central d’Entreprise et du Comité de Groupe.

Au moment où les Comités d’entreprise entrent dans leur soixante-dixième anniversaire, la période impose plus que jamais que le mouvement syndical rappelle que nous ne laisserons pas démanteler un des acquis sociaux issu de la Libération qui, comme la Sécurité sociale ou le droit à pension retraite, a été arraché de haute lutte grâce au rôle joué par la classe ouvrière.

A la FGTA-FO, nous ne renoncerons pas à la défense et à l’exercice du droit fondamental exercé par les Comités d’entreprise qu’est la participation des salariés à la gestion et à la marche de l’entreprise.

Ce numéro spécial met à l’honneur les Comités Centraux d’Entreprise et les Comités de Groupe trop souvent méconnus et insuffisamment explorés dans le détail et la complexité de leur législation.

Il est indispensable que partout où ils sont en responsabilité, nos représentants syndicaux s’emparent de ces droits collectifs afin de rappeler que ces Comités sont et seront un outil de la défense des intérêts individuels et collectifs des salariés.

Que même malmenées, attaquées ou critiquées, les Instances représentatives du personnel demeureront, pour le
syndicalisme libre et indépendant que nous incarnons à la FGTA-FO, un rempart contre les tentatives de démantèlement du droit du travail.

Par notre volonté de préserver et d’appliquer avec rigueur la réglementation relative au CCE et au Comité de Groupe, la FGTA-FO rappelle qu’elle s’inscrit en faux contre ceux qui, sous prétexte que la simplification du code du travail serait source d’emploi, organisent le démantèlement des instances représentatives du personnel.

Comme si, par exemple, allègement du code de la route permettrait de diminuer le nombre des accidents routiers !

Bonne lecture à tous, emparez-vous tant que possible de ce nouvel outil de défense et de résistance juridique et syndicale que nous mettons à votre disposition

Ensemble, avec conviction et détermination, je ne doute pas que fort des outils de communication et de syndicalisation dont le magazine Repères est un des instruments, les élus de la FGTA-FO resteront au premier rang de la défense des intérêts des salariés.

Fidèlement votre,
Dejan Terglav
Secrétaire général de la FGTA-FO

Télécharger le Repères n°41

PARTAGER
Share Button