Salaires dans les produits alimentaires élaborés : le compte n’y est pas !

Les négociations salariales dans les produits alimentaires élaborés (ADEPALE) sont un échec mais pouvait-il en être autrement compte tenu des faibles propositions de la délégation patronale ?

Le premier niveau de la grille de salaires sera porté au SMIC et, pour les suivants, l’augmentation se situera entre 1,17 et 1,43%, ce qui fera perdre du pouvoir d’achat aux salariés avec l’inflation réelle.

La délégation FO a proposé 2,5% sur l’ensemble de la grille et la mise en place d’un véritable 13e mois au lieu d’une gratification qui n’est calculée que sur le salaire de base conventionnel.

« C’est à prendre ou à laisser » ont déclaré les employeurs…

La FGTA-FO dénonce ce non-respect du dialogue social paritaire qui va nuire aux salariés des petites entreprises dans lesquelles la Convention collective nationale constitue la seule base.

Didier Pieux, Secrétaire fédéral

PARTAGER
Share Button