Téléchargez le FGTA-FO Artisanat Alimentaire Magazine n°6 !

Couv Artisan N°6Editorial

« Se mobiliser dans les urnes est primordial… »

A l’heure où vous recevrez ce magazine, les élections dans les TPE, Très Petites Entreprises de moins de 11 salariés, seront imminentes (30 décembre 2016 au 13 janvier 2017). Si vous êtes concerné(e) ou si vous connaissez des salarié(e)s qui le sont, n’hésitez pas à voter ou faire voter FO au moyen du matériel de vote reçu par courrier pour élire les représentants qui défendront vos intérêts.

Se mobiliser dans les urnes est primordial tant le dialogue paritaire, c’est-à-dire entre syndicats de salariés et syndicats d’employeurs, est menacé. Sous l’impulsion du Medef qui a bénéficié de l’oreille attentive des gouvernements successifs ainsi que de la complicité d’organisations censées défendre les salariés, un véritable rouleau compresseur écrase le dialogue social dans les branches professionnelles.

Après la loi de 2008 sur la représentativité nous obligeant à mener des campagnes électorales en quasi permanence à défaut de nous concentrer sur autre chose, la remise en cause des clauses de désignation pour créer des régimes de remboursement de frais de santé ou de prévoyance mutualisés solidaires et efficaces, la restructuration des branches avec la fusion de Conventions collectives vers le moins-disant social, c’est maintenant la loi Travail qui renverse la hiérarchie des normes au détriment des accords de branche qui permettaient de signer des accords de branches protecteurs et garantissant des droits minimum aux salariés qui n’ont pas, dans leur entreprise, de syndicat.

Dans l’artisanat, nous sommes les premiers concernés par ce bouleversement qui nuit à un dialogue paritaire de qualité, créateur de progrès social et adapté à la réalité des petites entreprises. Le paritarisme est l’ADN de FO, nous allons résister et garder le cap comme par exemple sur les clauses de désignation pour la prévoyance-santé. Notre combat pour maintenir des garanties de qualité commence à porter ses fruits même s’il faut rester prudent. Nous restons mobilisés et offensifs sur ce sujet.

En attendant, je vous souhaite de passer les moments les plus agréables en famille lors des fêtes de fin d’année. Ce sera l’occasion d’aller chez les artisans, les garants du plaisir gourmet qui nous anime tous.
Bonne lecture.

Didier Pieux
Secrétaire fédéral FGTA-FO

PARTAGER
Share Button