Pétition : Stop aux licenciements boursiers chez ADM/NEOVIA

Le groupe Américain ADM  (Archer Daniels Midland) annonce 127 suppressions de postes  chez  NEOVIA , ( ex : Guyomarc’h , Evialis, InVivo NSA) entreprise de nutrition animale, présente dans 26 pays, et un des leaders de la nutrition animale  avec 1,7 Milliard de CA et 8950 collaborateurs dans le monde. L’entreprise est présente sur les marchés suivants : Aliments complets, aquaculture, petcare, prémix, additifs & ingrédients, laboratoire d’analyses.

Les entités NEOVIA SAS et SERMIX sont impactées et notamment les salariés des sites de Saint Nolff, Chierry-Montfaucon, Loudéac, Argentan, Strasbourg, Montgermont. Les conséquences pour les salariés et leurs familles sont terribles.

Les licenciements annoncés  par ce groupe américain propriétaire depuis janvier dernier de NEOVIA suite au rachat au groupe coopératif INVIVO pour 1,5 milliard d’euros,  n’ont pour seul but que la préservation de profits au bénéfice des actionnaires.

Il est inacceptable qu’un groupe comme ADM qui dégage des bénéfices de l’ordre de  3,5 milliards de dollars pour un chiffre d’affaire de 64,3 milliards de dollars en 2018 puisse licencier. Il serait tout aussi inacceptable que l’Etat et donc les contribuables financent le moindre centime en amont ou en aval du plan de restructuration annoncé. ( chômage, aides au retour à l’emploi…)

De plus, NEOVIA a, par le passé touché des aides et subventions de l’Etat en millions d’euros pour le maintien de l’emploi, l’investissement, la recherche et l’innovation. Il serait opportun de demander le remboursement de toutes les aides de l’Etat versées.

Où est le respect des femmes et hommes qui créent les richesses : les salariés ? Il faut contraindre les grands groupes internationaux comme ADM à un minimum de responsabilité sociale !

Pour gagner encore plus, certains emplois sont délocalisés à l’étrangers ! (Pologne, Suisse, Allemagne, USA …) Le savoir- faire quitte la France et l’entreprise va être démantelée petit à petit. Quel avenir pour la nutrition animale et l’agro-alimentaire en France avec ces groupes étrangers qui viennent prendre le pouvoir ?

Que font nos politiques ? Même si nous avons bien conscience du pouvoir limité de l’Etat à interférer dans les affaires d’une entreprise privée,  le Syndicat Force Ouvrière NEOVIA revendique le maintien des postes sur les différents sites  et le vote d’une loi interdisant les licenciements boursiers pour les entreprises qui font d’énormes profits, ce qui est le cas du groupe ADM.

Pour signer la pétiton, cliquez ici

Précédent

Suivant

neque. leo. lectus venenatis Aliquam Sed
Share This