La FGTA-FO au Congrès EFFAT de Zagreb : Renforcer la paix, la démocratie et la justice sociale

Les 6 et 7 novembre 2019 s’est déroulé le Congrès de l’EFFAT (Fédération de Coordination des Syndicats et Comités d’Entreprises Européens) à Zagreb. Une délégation composée de Dejan Terglav, Christian Crétier, Nabil Azzouz et Laurent Rescanières y participait.

Fort du constat que l’Europe est secouée par des turbulences sociales, politiques et autres, telles que l’arrivée d’une immigration importante (liée principalement aux conflits dans leurs pays d’origine), la protection de l’environnement et le zéro carbone, la bioéconomie avec le recyclage des déchets, la FGTA-FO mesure l’importance du travail que nous devons faire pour participer, à notre manière, à l’équilibre social. Elle le fait par des revendications et par la négociation, tant au niveau national, qu’européen et mondial. Le dialogue social européen trouve ici toute son importance. Une des premières missions portées par les syndicats membres de l’EFFAT est de protéger et de renforcer la paix, la démocratie et la justice sociale. Aussi :

« La peur de l’avenir ne doit pas s’instaurer ! »

Tel était le message passé lors de ces journées. Si toutes les organisations syndicales européennes agissent dans le même sens, nous pourrons faire face aux situations les plus difficiles.

La protection sociale européenne, le harcèlement sexuel et moral dans tous les pays, une Europe démocratique au sein de toutes les instances, le pacte de mobilité, la croissance économique, la Politique Agricole Commune… ont été les grands thèmes évoqués pendant ces deux jours.

Ensemble, nous devons porter comme revendications :

  • L’établissement d’une taxation équitable en Europe,
  • Des salaires décents, qui ne doivent plus servir de variable d’ajustement mais comme une contrepartie au travail qui permet de vivre dignement,
  • Une bonne couverture sociale par les conventions collectives,
  • La mise en place d’actions permettant une bonne qualité de vie au travail et une politique d’intégration digne d’une image de solidarité internationale à laquelle nous sommes favorables.

Lors de ce Congrès, nous avons élu les nouveaux membres de la gouvernance, dont Harald Wiedenhofer, Secrétaire général depuis quelques années, à qui nous avons adressé tous nos remerciements pour ses bons et loyaux services à la tête de l’EFFAT.

Pour terminer, la délégation FO a mis l’accent sur le fait que, même si nous sommes satisfaits du travail de l’EFFAT, il ne faudra jamais oublier que nous sommes « les politiques » de cette instance et que nous sommes mandatés par nos syndicats pour porter leurs demandes, celles-ci devant être votées et appliquées. L’avenir nous dira si nous avons été entendus… !

Christian Crétier – Secrétaire fédéral

Précédent

Suivant

in ipsum mattis ut vel, commodo tristique Praesent consequat. nec nunc
Share This