La FGTA-FO prend position contre le travail en soirée et dénonce l’automatisation des caisses

La FGTA-FO, première organisation syndicale de la Grande distribution, a réuni le vendredi 29 novembre 2019 les délégués syndicaux centraux des hypers, supers, proximité et logistique en présence de Dejan Terglav et Carole Desiano.

Le thème central de cette réunion portait sur le projet de loi relatif au travail en soirée, projet que nous avons vivement contesté et qui est repoussé de quelques mois.

L’ensemble des participants a confirmé unanimement son refus de toute extension des plages horaires d’ouverture y compris le dimanche.

Très vite, les discussions ont porté sur les annonces des employeurs qui ont été ressenties par les salariés comme une forme de chantage à l’emploi avec la menace de développement de l’automatisation des systèmes d’encaissement.

Les caisses automatiques ne sont qu’un transfert de la charge de travail des salariés sur le client consommateur et nous constatons une accélération dans leur déploiement, ce qui met en péril des milliers d’emplois. Cette pseudo automatisation des caisses est donc le vrai sujet de fond pour la FGTA-FO.

En conclusion de cette rencontre, le Secrétaire général Dejan Terglav a réitéré son appel à la grève du 5 décembre contre le projet injuste de la réforme des retraites. Il compte sur la mobilisation des salariés de la Grande distribution qui, avec des temps partiels subis et une très forte représentation féminine, seront les plus désavantagés par le nouveau système voulu par le Gouvernement.

Précédent

Donec efficitur. eget non ut mattis neque. venenatis, ut suscipit massa mi,
Share This