La Boucherie artisanale développe son attractivité par les salaires

Les négociations salariales pour les minima de branche dans la Boucherie ont abouti. Avec un 1er niveau à 1649 euros, et une augmentation générale d’1,8%, la FGTA-FO est satisfaite de l’accord obtenu. Même si les négociations ont échoué l’année dernière, le premier niveau conserve un écart significatif avec le Smic. De plus, la prime de fin d’année décrochée par FO en 2018 a constitué une vraie avancée sociale et contribue au développement du pouvoir d’achat des salariés de la branche.

D’autres négociations sont prévues cette année lors desquelles la FGTA-FO espère obtenir une augmentation supplémentaire sur les salaires de base. Dans la Boucherie, il y a encore des postes vacants. L’attractivité passe donc par cette politique de reconnaissance salariale.

La FGTA-FO est donc signataire de l’avenant n°62 à la CCN de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Boucherie hippophagique, triperie, commerce de volailles et gibiers.

Salaires 2020 Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Boucherie Hippophagique, Triperie, Commerce de Volailles et Gibiers

Précédent

Suivant

massa Aenean ut dictum Donec suscipit justo
Share This