Pandémie, la FGTA-FO interpelle ce jour les employeurs des jardineries et animaleries

À la suite des annonces gouvernementales, et particulièrement au décret permettant aux jardineries et animaleries de continuer à vendre l’alimentation et fournitures pour les animaux, les salariés de ce secteur ont fait face ce week-end à un afflux de clients, entrainant des manquements sur les gestes barrières.

La FGTA-FO, ainsi que l’ensemble des délégués centraux ont interpellé les employeurs ainsi que la Branche (FNMJ) afin de mettre fin à une interprétation du décret, celle de laisser tous les secteurs de la jardinerie (plantes, arbres, fleurs, salon de jardin, parasol, barbecue, librairie, etc.) ouverts aux clients.

Ils ont aussi remonté l’inquiétude des salariés sur leur manque de sécurité au travail, entrainant réunions exceptionnelles CSE, commissions hygiène et sécurité, ainsi qu’un bureau exceptionnel au niveau de la Branche.

En découle les décisions suivantes :

  • Seules les jardineries et animaleries vendant l’alimentation et les fournitures animales pourront ouvrir leur porte en limitant leurs zones d’ouverture à ces seules et uniques catégories de produits.
  • Respecter à la lettre les gestes barrières indispensables au respect de la sécurité et santé des salariés et des clients.

Certaines enseignes vont un peu plus loin en faisant appel au volontariat, voire à la fermeture totale de tous leurs magasins.

La FGTA-FO soutient toutes ses mesures de bon sens, et se met à la disposition des salariés du secteur pour répondre à toutes leurs interrogations, et les accompagner en cas d’un éventuel non-respect des décisions qui impacteraient leur santé et leur sécurité au travail.

Contact : pascal.saeyvoet@fgta-fo.org

Précédent

Suivant

id, eget et, risus. libero tristique sem,
Share This