La FGTA-FO demande au ministre de la Santé de faire respecter les droits et la santé des salariés des entreprises de SAP

La FGTA-FO a écrit ce jour un courrier au ministre de la Santé afin qu’il donne des consignes claires pour faire respecter les obligations des employeurs de ce secteur en matière de sécurité et de santé, et garantir aux salariés ainsi qu’aux bénéficiaires l’accès au matériel médical adéquat.

Dans de nombreuses entreprises des SAP, la FGTA-FO constate des abus inadmissibles motivés par la seule recherche du résultat à court terme, et ce sans préoccupation de la mise en danger des salariés :

– Les salariés sont envoyés en mission de confort sans protection ou très peu, et sans formation, notamment pour la désinfection ;

– Certaines entreprises se déchargent de leurs responsabilités et font contribuer illégalement les bénéficiaires en leur proposant l’achat de boîte de gants à 5 euros. Quid du refus du bénéficiaire ? Comment sont alors protégés les salariés ?

– Les salariés ne sont pas informés, lors de sortie d’hospitalisation d’un bénéficiaire, sur les mesures à prendre en fonction d’un risque Covid-19 ou non.

– Dans le cas d’une sortie d’hospitalisation Covid-19, les entreprises ne demandent pas que les bénéficiaires portent un masque chirurgical lors de l’intervention du salarié.

Pour rappel, l’employeur est tenu d’une obligation de résultat quant à la sécurité du salarié dès lors que le risque est avéré. L’employeur doit aussi veiller à l’utilisation des éléments de protection prévus par les règlements. Le non-respect de ces principes peut être sanctionné par les tribunaux. La FGTA-FO entend, judiciairement si besoin, rappeler que le droit à la sécurité dans l’exercice de leurs métiers s’applique à tous les salariés et y compris les salariés des entreprises de SAP. Elle accompagnera tous les salariés qui le désirent.

La FGTA-FO demande donc aux pouvoirs publics de rappeler ces règles aux employeurs. Elle demande aussi à l’Etat de prendre ses responsabilités en généralisant l’accès prioritaire au matériel médical pour l’ensemble de ces salariés comme cela est le cas pour les personnels soignants. 

Les droits des salariés des entreprises de SAP ne peuvent être mis en quarantaine ! Ils peuvent compter sur la FGTA-FO pour les défendre.

Précédent

Suivant

velit, at accumsan id, neque. libero.
Share This