Groupe Danone : pour la prime nette, contre les dividendes !

PRIME D’ACTIVITE :

Pour rappel, cette prime a été décidée unilatéralement par la direction malgré nos multiples demandes de négociation.

Le résultat est criant !! Cette valorisation, qui aurait dû être perçue comme une bonne chose, n’a fait que provoquer des controverses. En effet, il aura fallu attendre 2 mois pour connaitre les modalités d’attribution et patienter encore pour savoir si elle sera brute ou nette à quelques jours du passage en paye !! Une telle situation aurait pu être évitée parun peu de dialogue social.

La direction est enfin revenue vers nous en proposant que la prime intègre les conditions d’attribution de la prime Macron, à savoir :

  • 1000€ en NET pour les salariés dont la rémunération est inférieure à 3 fois le SMIC
  • 1000€ en BRUT pour les salariés dont la rémunération est supérieure (soit 618,26 € par mois)

EN CAS DE REFUS MAJORITAIRE DES ORGANISATIONS SYNDICALES REPRESENTATIVES AU GROUPE (FO, CGC, CFDT et CGT) ALORS CE SERA 1000€ BRUT POUR TOUS LES SALARIES

FO a donné son accord.

Nous voulons que les 1000€ soient totalement exonérés de charges sociales et d’impôts et reversés au plus grand nombre. Les salariés le méritent !

Aux dernières nouvelles, seule la CGT s’est positionnée non signataire.

RESOLUTION DES DIVIDENDES : environ 1,5 Milliard d’€ distribués, en augmentation de 8%.

Les plus gros actionnaires sont les fonds d’investissement américains comme BlackRock (qui a déjà fait parler de lui pour sa participation active en faveur des fonds de retraite privée lors des manifestions contre la retraite à points !). Ce sont donc eux qui vont toucher le plus !

L’actionnariat salarié (fond Danone) ne représente que 1,3% du Capital, ce qui est dérisoire.

Les syndicats siègent au conseil de surveillance de ce fond. Nous avons donc eu à nous prononcer en faveur oucontre la résolution de reverser l’intégralité des dividendes avec un montant en augmentation.

FO a voté CONTRE.

A notre grand regret, la CFDT et la CGC ont changé d’avis en votant POUR alors qu’ils ont toujours communiqués leur opposition à cette résolution.

FO a demandé que les dividendes soient à minima réduites.

Notre volonté était qu’une partie du capital vienne soutenir les différents sites tertiaires et de production pendant la crise sanitaire et économique que nous traversons afin de préserver nos emplois au maximum.

Sur les 40 sociétés du CAC 40 : 7 ont maintenues leurs dividendes, 15 les ont supprimés, 16 les ont réduites et 2 ont décalé leur exercice. Danone les a maintenues et augmentées !

Enfin, le Groupe semble n’avoir aucun scrupule avec les dividendes car il prévoit de réclamer l’aide financier de l’Etat dédiée aux salariés en chômage partiel (pour les personnes vulnérables ou en garde d’enfant).

Le 9/06/20. Contact FO GROUPE DANONE : Laurent POUILLEN (coordonnateur syndical) au 06-20-20-25-63

TRACT FO PRIME ET DIVIDENDES

Précédent

Suivant

venenatis consectetur justo Lorem id risus Praesent
Share This