Négocier le télétravail pour mieux protéger les salariés

Aujourd’hui, au regard de nombreux projet d’accords d’entreprise en cours et des retours des salariés sur le terrain, la FGTA-FO constate que le dispositif du télétravail ne s’arrêtera pas avec la fin du confinement.

Les économies qu’il permet, notamment sur le plan immobilier, n’auront pas échappé aux entreprises, qui pour certaines vont vouloir faire du télétravail une norme. D’autres au contraire s’y refusent catégoriquement, mais continuent cependant d’y avoir recours massivement, et ce sans un cadre clairement défini.

De nombreuses atteintes à la qualité de vie au travail ont pu être constatées pendant le confinement, et persistent encore aujourd’hui : horaires à rallonge, matériel inadapté, absence d’indemnisation sur les frais de bureaux, etc.

La FGTA-FO rappelle que le télétravail est juridiquement encadré, et que hors circonstances exceptionnelles, celui-ci ne peut être imposé aux salariés.

Soucieuse de défendre l’intérêt des salariés face à cette évolution, la FGTA-FO et sa commission encadrement vont soutenir les équipes syndicales par l’établissement d’un cahier revendicatif. L’objectif pour la FGTA-FO est d’ouvrir ou de rouvrir partout où cela est nécessaire des négociations sur la Qualité de Vie au Travail, le télétravail, et bien sûr le droit à la déconnexion, sujet intimement lié à cette forme de travail, en dotant les négociateurs FO des bons outils pour mener à bien ces négociations.

La FGTA-FO et ses équipes porteront notamment les revendications suivantes :
– Établir d’un diagnostic partagé avec les directions des expériences de télétravail
– Recourir aux expertises pour accompagner les négociations
– Former les managers à la gestion du télétravail
– Accompagner tous les accords sur le télétravail d’un accord sur le droit à la déconnexion
– Baser le télétravail sur le volontariat
– Établir une clause pour éviter des délocalisations d’emplois, y compris en Europe
– Prendre en charge des frais de télétravail : (frais de bureaux, compensations sur frais téléphone, internet, etc.)
– Déterminer le cadre de la communication de l’ensemble des partenaires sociaux

Contacter la FGTA-FO
> Laurent Rescanières
Secrétaire fédéral
Courriel : laurent.rescanieres@fgta-fo.org

Précédent

Suivant

felis felis elit. ut Praesent Aliquam tristique
Share This