Télétravail : améliorons ensemble l’accord chez Danone

Par vos remontées terrain, FO a demandé lors de la commission QVT nationale, la réouverture de négociation sur le télétravail.

En effet, l’accord QVT, signé par FO en 2017, a permis de déployer le télétravail très rapidement. La continuité du business a pu être ainsi assurée ce qui a permis de préserver nos emplois et notre pouvoir d’achat. Nous avons pu bénéficier des mesures de cet accord, comme par exemple : le maintien de la part employeur des frais de restauration.

Cependant, cette généralisation du télétravail a été réalisée en urgence. Nous sommes loin du télétravail classique, et ce mode dégradé va perdurer car la mise en place des gestes barrières, indispensable à notre santé, rend la vie sociale sur site compliquée.

Des moyens et mesures se révèlent indispensables aujourd’hui et doivent donc venir agrémenter notre accord négocié en 2017.

En effet, les salariés, éloignés durablement des ressources à disposition de leur lieu de travail, utilisent des matériels privés souvent mal adaptés (fauteuil, imprimante, clavier…).

De même, les salariés demandent que les règles de connexion et de déconnexion soient établies avec une réelle capacité de contrôle afin d’éviter un débordement et une zone de flou inconfortable entre vie privée et vie professionnelle.

Force de propositions, FO souhaite réviser l’accord QVT en tenant compte de la période COVID-19 pour répondre aux attentes des salariés.

Voici une liste non exhaustive de nos demandes :

> Établir un diagnostic partagé avec la direction des expériences du télétravail

> Ouvrir et permettre le télétravail de façon permanente à l’ensemble des salariés sur la base du volontariat et de la faisabilité, quel que soit leur statut (employé, agent de maîtrise ou cadre)

> Assurer la mixité avec un bureau physique sur site afin de conserver le lien social

> Former les managers à la gestion du télétravail

> Mettre en place une aide ergonomique pour retrouver un matériel équivalent à celui sur site (bureau, écran, fauteuil…)

> Prise en charge par l’employeur des frais divers : (téléphone, internet, électricité, frais de bureau, etc.)

> Clarifier le cadre du télétravail et le lier au droit à la déconnexion

> Adapter la mise en place du télétravail aux PSA (Points Sur Activité)

> Avoir un accès à l’information équivalent à une présence sur site

Laurent POUILLEN (coordonnateur FO) : 06-20-20-25-63 / laurent.pouillen@danone.com

Facebook : FGTA-FO DANONE

Précédent

Suivant

tristique mi, massa ipsum libero quis, ut felis vulputate, ut adipiscing
Share This