Conclusion d’un accord interprofessionnel sur le télétravail : un outil qui doit servir de base pour les négociations dans les entreprises

La FGTA-FO se félicite qu’un accord national interprofessionnel (ANI) sur le télétravail ait pu être conclu malgré des négociations difficiles et des réticences fortes du côté employeur sur l’ouverture même des négociations.
Même si cet accord ne répond pas à l’ensemble des revendications FO, il contient des éléments forts (réversibilité, double volontariat, droit à la formation, etc.) qui doivent servir de base de négociations dans toutes les entreprises.
La FGTA-FO demande donc que s’ouvrent dorénavant au plus vite des négociations sur l’ensemble des entreprises de son périmètre : agroalimentaire, agriculture, grande distribution, hôtellerie-restauration, etc.
Un guide produit par la Confédération FO sera bientôt disponible pour aider les équipes FO dans ces futures négociations. La FGTA-FO, son service juridique et ses experts, seront aussi à la disposition des négociateurs pour leur apporter leur soutien.

Précédent

Suivant

efficitur. non mattis luctus ultricies risus. mi,
Share This