Offre de rachat de Carrefour par Couche-Tard : FO et les salariés s’inquiètent du mutisme de la Direction

FO, syndicat majoritaire de Carrefour, s’inquiète des conséquences sociales induites par l’offre de rachat par l’entreprise québécoise Couche-Tard, dont le ministre des Finances, lui-même, estime qu’elle est contraire aux intérêts du pays. Cette inquiétude est d’autant plus vive que la Direction a engagé des négociations pour cette opération qu’elle qualifie « d’amicale », sans donner aucune information sur ce projet.

Les salariés de Carrefour doivent être informés au plus vite sur la réalité des faits et les conséquences de ce projet de rachat afin d’éviter toutes interprétations ou spéculations.

Les conséquences sociales, d’une telle opération, pourraient être désastreuses pour les salariés. Un tel rapprochement apparaît, en l’état, comme une opération financière au profit des seuls actionnaires.

FO demande la convocation des CSE Centraux français et du Comité européen, pour que la direction fasse toute la lumière sur ce projet et ses intentions.

Précédent

Suivant

id, sit Lorem elementum diam tempus ut risus felis Aliquam
Share This