La base décroche chez les Salaisons Tallec (Groupe Agrial)

Ce lundi 22 février 2021, la FGTA-FO était présente à Bannalec dans le Finistère pour soutenir les salariés des salaisons Tallec (groupe Agrial) et la déléguée syndicale FO Nadine Le Corre. Les deux sites comptent près de 200 salariés qui ont effectué cinq jours de grève depuis le 25 janvier. FO est la seule organisation chez Tallec.

L’origine de cette grève repose sur une demande d’augmentation des salaires, mais il y a également un malaise au niveau des conditions de travail.

La grève est bien suivie. Les salariés ne veulent pas lâcher car aujourd’hui les salaires ne permettent plus de vivre de l’aveu des salariés. La FGTA-FO a eu accès à une fiche de paie 2020 d’une salariée à temps plein. Le net à payer n’atteignait pas les 1200 euros net mensuel !

Dans le cadre des NAO, les propositions de la Direction sont à ce jour :

  • Une augmentation de 1% au 1er mars et 0,3% au 1er septembre jusqu’au coefficient 180,
  • Au-delà de ce coefficient 0,4% au 1er mars,
  • 0,2% en septembre sur l’ensemble de la grille.

Cela représente péniblement 20 euros brut pour la majorité des salariés. Pour eux, ces propositions sont un affront au travail fourni et à leur engagement sans faille en faveur de l’entreprise, notamment pendant la crise sanitaire. Les revendications des salariés portées par FO sont une augmentation de 5% et une prime d’assiduité de 50 euros net.

Malgré ces éléments, la Direction a balayé d’un revers de main ces propositions en maintenant ses positions. Cela n’a eu pour effet que de remobiliser les salariés à continuer la grève.

La particularité des grands groupes coopératifs ou industriels de l’agroalimentaire comme le groupe Agrial est que tout se décide au niveau de la Direction Générale. Ce fonctionnement entraine une déconnexion totale par rapport au quotidien des salariés qui sont aujourd’hui confrontés à une misère sociale, et noyés dans un groupe de 12 000 salariés. La partie sociale et rémunération est vue par la DG comme une simple variable d’ajustement…

Le groupe Agrial a des résultats en hausse et a la capacité d’absorber de la croissance externe. Il vient de racheter Breizh Cola et les bières bretonnes Lancelot, mais n’a pas la capacité de rémunérer convenablement ses salariés !

La prochaine réunion se tiendra mercredi 24 février à 9h.

La FGTA-FO réitère tout son soutien aux salariés en grève chez Tallec !

Richard Roze, Secrétaire fédéral

Précédent

Suivant

Sed vulputate, venenatis odio Phasellus et, quis consectetur at accumsan nec
Share This