Auchan : l’appel du 18 juin aux salariés

Le syndicat FO Auchan UES Exploitation appelle les salariés des magasins à une première journée de mobilisation le 18 juin afin de revendiquer une hausse de leur pouvoir d’achat, une amélioration de leurs conditions de travail, et la révision de nombreux projets en cours.

Dans un contexte économique record pour Auchan (466 millions d’euros de bénéfices en 2020), FO Auchan dénonce le manque de reconnaissance de la Direction envers les salariés de la deuxième ligne qui n’ont pas ménagé leur engagement malgré les risques sanitaires : grille de salaires rattrapée chaque année par le SMIC, NAO en-deçà de l’inflation, fiche de paie parfois à zéro (mauvaise gestion RH), pas de prime Covid…

Sur la détérioration des conditions de travail, FO Auchan dénonce l’accroissement de la charge de travail qui fait suite aux départs non remplacés (2000 CDI ETP en 2020) et aux 1400 emplois supprimés (énième PSE), ainsi que les effets néfastes des projets cadence/fréquence et HR4YOU.

Le parcours d’encaissement mal conçu qui remplace le personnel par des machines et confie le travail au client inquiète aussi FO Auchan qui craint un rejet de la part de la clientèle.

La fermeture des plateformes et agences SAV, la multiplication des corners avec les enseignes de la famille Mulliez, en lieu et place des rayons et employés Auchan, l’hyper-plateforme, la poly-compétence, la sous-traitance, la cession de magasins en franchise, la vente de murs entrepôts en logistique, etc. sont aussi de multiples motifs de crainte pour l’avenir économique et social des salariés du Groupe.

FO Auchan revendique donc une grille de salaires décente et hiérarchisée, une prime Covid de 1000 euros, des embauches et des formations, l’abandon du projet caisses, la prise en compte des risques psycho-sociaux et des TMS.

Avec le soutien de la FGTA-FO, le syndicat FO Auchan appelle par conséquent l’ensemble des salariés à répondre massivement à cet appel du 18 juin pour faire de cette première journée de mobilisation une réussite. Nos revendications doivent être entendues !

Précédent

Suivant

Share This