Mouvements de grève massifs chez Cargill : la balle est dans le camp de la Direction

Les mouvements de grève se succèdent chez Cargill Foods France (fabricant de nuggets et autres produits à base de volaille principalement destinés à McDonalds) sur le site de Saint-Cyr-en-Val à l’appel de FO et de la CFTC.

A chaque mobilisation (début juin, 2 juillet, 9 juillet, 12 juillet), ce sont plus de 90% des salariés qui ont répondu présent.

Pour rappel, les salariés se sentent floués sur le plan de la rémunération par rapport aux autres unités de production, et n’acceptent pas la perte de la participation malgré des tonnages importants et une charge de travail accrue, ainsi que la prime Covid versée à toutes les unités sauf Cargill Foods France.

FO revendique toujours :

  • Une prime de 1000 euros pour l’exercice 2019/2020
  • Un 13e mois basé sur le salaire de base + les primes comme partout ailleurs dans le groupe et non juste sur le salaire de base
  • Une modification des règles de la participation plus avantageuses pour les salariés

Malgré les multiples rencontres avec la Direction, aucune avancée n’a pu être négociée, notamment en raison de l’attitude de deux syndicats qui s’opposent à la grève et aux négociations, n’en étant pas à l’initiative… Pour FO, la Direction doit trancher entre l’intérêt des salariés et ces syndicats.

La FGTA-FO soutient pleinement son syndicat FO Cargill qui appelle les salariés à se mobiliser une nouvelle fois le 15 juillet pour amplifier le mouvement et obtenir enfin satisfaction des revendications.

Précédent

Suivant

Share This