Intéressement chez Ster Goz : la mobilisation des salariés avec FO a payé

Les salariés de la plupart des entreprises du groupe Bernard Jean Floc’h bénéficient d’un accord d’intéressement avec des montants annuels oscillant entre 8 et 10 000 euros. Au Ster Goz, les salariés n’ont pas ménagé leur peine durant la période Covid, et cela sans aucune contrepartie… Le syndicat FO Ster Goz a donc demandé la mise en place d’un accord d’intéressement. Grâce à la mobilisation des salariés, cet accord va être mis en place, et FO en sera signataire.

De longues négociations et une forte mobilisation

Fin juillet 2021, le syndicat FO Ster Goz a adressé un courrier à la DRH pour demander la mise en place d’un accord d’intéressement afin que les salariés soient justement reconnus de leur engagement.

La DRH a accepté de négocier cet accord, mais à la condition qu’un accord sur l’aménagement du temps de travail soit instauré. FO, qui avait déjà refusé cet accord par le passé, a dénoncé un chantage à la signature, d’autant plus que le contenu de l’accord nous est parvenu dans des délais rendant impossible toute véritable étude de ses conséquences sur les conditions de travail.

Avec le soutien des salariés, deux débrayages ont eu lieu les 27 et 28 septembre.

Grâce à cette mobilisation, et malgré le manque d’ouverture de la Direction, des contreparties ont pu être trouvées. Ainsi, seule 1/2 heure supplémentaire par jour avec un délai de prévenance de 48h pourra être demandée aux salariés dans le cadre de l’accord sur l’aménagement du temps de travail.

Après consultation des salariés, FO sera signataire de l’accord d’intéressement et de l’accord sur l’aménagement du temps de travail. Toutefois, dans le cadre des échanges avec la Direction, FO a demandé un bilan mensuel des heures supplémentaires et une ouverture sur une négociation des conditions de travail.

Précédent

Suivant

Share This