Branche « Coopératives de consommation », la FGTA-FO négocie et signe la hausse des salaires

Parce que le pouvoir d’achat est la principale préoccupation des salariés et qu’ils sont les premiers à souffrir de l’inflation, la FGTA-FO a demandé la réouverture d’une négociation sur les minima de branche à la suite de l’augmentation du SMIC au 1er octobre.

Nous avons obtenu une revalorisation de 2,2 % de tous les niveaux de la grille des minima applicable au 1er novembre.

Carole Desiano, secrétaire fédérale

Précédent

Suivant

Share This