Négociation salariale dans le secteur de l’hôtellerie-restauration : risque de tourner au fiasco !

Dire que les organisations syndicales sont hors sol parce qu’elles demandent 35 % d’augmentation sur la grille de salaires, cela ne relate pas les revendications de toutes les organisations syndicales !

Dire que les salariés auront plus de 10% d’augmentation est un leurre !

Après des déclarations rassurantes sur la volonté des organisations patronales de prendre en main les réelles problématiques du secteur et d’y apporter de réelles réponses, nous avons assisté à une réunion centrée sur une grille des salaires très loin des attentes des salariés.
Les organisations patronales se sont précipitées pour annoncer en grande pompe une augmentation de plus de 10% en moyenne sur la grille. Cette annonce est un leurre et un coup de communication à l’égard des pouvoirs publics.

Concrètement, les 3 premiers échelons du premier niveau de la grille de salaire ne dépassent pas 4,77% d’augmentation quand le premier niveau des cadres bénéficie de près de 20% d’augmentation.
Communiquer sur une moyenne de 10% d’augmentation avec de tels écarts est un non-sens ; pire, cela fausse la négociation car la majorité des salariés du secteur se trouvent en bas de l’échelle de la grille, et ils ne verront pas la couleur de cette prétendue augmentation de 10%.

Cette revalorisation supposée des salaires ne correspond même pas au rattrapage de la stagnation de la grille depuis 3 ans, elle ne prend même pas en considération le niveau d’inflation historique de cette année 2021.

La FGTA-FO demande une négociation sincère et loyale, qui répond aux réelles attentes des salariés du secteur, et qui soit à la hauteur des difficultés de ce secteur.

La FGTA-FO revendique une augmentation des salaires au-delà de 10% (nous n’avons jamais demandé 35% tel que cela a été annoncé dans la presse) ; un 13e mois pour tous ; un week-end par mois non travaillé ; la majoration du travail le dimanche ; l’encadrement et la compensation du travail en coupure ; l’ouverture d’une feuille de route sur 2 ou 3 ans pour traiter les autres problématiques du secteur.

Nabil Azzouz, secrétaire fédéral HCR : nabil.azzouz@fgta-fo.org

Précédent

Share This