AG FO Carrefour Hypers : des débats riches et une résolution claire

Plus de 350 délégués se sont retrouvés à Arles pour la traditionnelle assemblée générale annuelle des syndicats FO Carrefour Hypers, à l’invitation de laquelle ont répondu les délégués de Market, de la Supply Chain, de la Proximité et des Sièges.

Dominique Moualek, Délégué national hypermarchés a ouvert l’assemblée en rappelant le contexte social et sanitaire de ces derniers mois et notamment l’attente d’une réponse de la direction à la demande d’ouverture de négociations faite par FO sur un rattrapage de l’augmentation de salaire pour 2021 en raison de la flambée de l’inflation depuis plusieurs mois. Il a proposé qu’à l’issue de ces trois jours l’assemblée générale décide du chemin à suivre dans les semaines à venir, puis a terminé son intervention en demandant une minute de silence en mémoire de nos camarades Catherine, Sandrine, Julienne et Patrick, qui nous ont quittés cette année.

Projet TOP, formations syndicales, nouvelle application FO Carrefour Groupe, présentation du Syndicat FO Location-gérance, actualité économique Carrefour, enjeux de la représentativité nationale du secteur privé, syndicalisation et présentation de la future campagne électorale… tous ces sujets ont été proposés et débattus durant ces journées.

La parole aux délégués et les interventions enrichissantes de Dejan Terglav, Secrétaire Général de la FGTA-FO, Carole Desiano, Secrétaire fédérale, Cyril Boulay, Délégué de groupe FO Carrefour, Michel Enguelz, Secrétaire fédéral et Yves Herbouz, Secrétaire de l’UL d’Arles, auront été autant de phases importantes de cette assemblée générale.

Autre moment fort : les échanges entre la direction Carrefour et les délégués, notamment sur les conditions de travail, les effectifs, le projet TOP et la reconnaissance financière des salariés. Après deux mois d’atermoiement, la direction a annoncé à cette occasion sa volonté d’ouvrir des négociations sur les salaires, pour rattraper l’inflation, et sur la clause sociale (LG). En conséquence, en clôture de l’assemblée générale, les délégués ont donné mandat à leurs représentants nationaux pour participer à ces négociations.

De ce fait, le boycott des réunions est levé, mais sans obtention de résultats satisfaisants, les délégués ont décidé la mise en place d’un mouvement social le 10 décembre 2021 chez Carrefour.

Dominique Moualek – Délégué National Hypermarchés Carrefour

Précédent

Suivant

Share This