loader image
Skip to content Skip to footer

Editorial

LES CONSEQUENCES DU CONFLIT EN UKRAINE NE DOIVENT PAS FAIRE OUBLIER NOS REVENDICATIONS

Mon intention première pour ce dernier éditorial de Repères avant notre Congrès du 21 au 24 juin à Caen, était de présenter le chemin parcouru depuis que nous avions décidé à nos derniers Congrès fédéraux, de renforcer l’information et la formation juridique.

Comme le démontre régulièrement le nombre de demandes de compléments d’informations et de suivis juridiques qui suivent chaque parution de Repères, ce bulletin d’information a pris toute sa place dans l’action syndicale de nos syndicats.

Mais, malheureusement l’actualité internationale nous rattrape dans cette période : des femmes, des hommes, des enfants meurent sous les bombes en Europe. Près de deux millions de personnes fuient la guerre sur les routes et en Russie, des manifestants courageux contre la guerre et pour la paix sont arrêtés.

Sur les plans social et syndical, les conséquences se font déjà durement ressentir et, partout dans le monde, ce sont les populations, les moins favorisées et notamment les salariés, qui en souffriront, du fait de la poursuite de l’augmentation des prix de l’alimentation, de l’énergie et des carburants engendrés par cette agression.

Toutefois, comme nous l’avions déjà mis en avant dans le contexte de la crise sanitaire : les réévaluations du SMIC, voire les augmentations de salaires négociées tant en branches que dans les entreprises ne permettent pas toujours aux salariés de vivre dignement.

Là où aucun accord satisfaisant n’a pu être trouvé, la FGTA-FO demande donc dans le contexte actuel une réouverture immédiate dans l’ensemble des branches et des entreprises de négociations salariales. Par ailleurs, bon nombre d’accords signés par la FGTA-FO et ses délégués prévoient des clauses de revoyure en cas d’augmentation de l’inflation. Ces modalités d’accord doivent donc s’appliquer.

La FGTA-FO réaffirme qu’elle n’acceptera pas que dans ce contexte que des entreprises revalorisent le dividende versé aux actionnaires, tout en ignorant la situation économique avec les difficultés qui touchent en premier lieu les salariés, et notamment les plus précaires d’entre eux ; les jeunes, les femmes et les seniors.

En attendant, en cette veille de renouvellement électoral de nombreux CSE ; quatre ans après leur apparition, nous vous recommandons de vous saisir de ce numéro spécial de Repères consacrés au processus électoral. En complément, je vous rappelle qu’il est indispensable de suivre la formation « Préparation des élections » délivrée par l’Inacs (www.inacs.fr).

PLUS QUE JAMAIS, MOBILISONS-NOUS POUR QUE LA FGTA-FO CONSERVE SA PLACE HISTORIQUE DANS LES ENTREPRISES : LA PREMIERE !  

Bonne campagne.

Dejan Terglav, secrétaire général de la FGTA-FO

Sommaire

  • Les préalables à l’élection
  • Calendrier de l’élection CSE
  • Nombre de mandats successifs
  • Les listes électorales
  • Audience des organisations syndicales
  • Les élections partielles
  • Jurisprudences de l’élection

Pour télécharger le Repères n°68, rendez-vous dans l’espace juridique (adhérent(e)s uniquement).